Namiri Plains Camp en Tanzanie, l’avis d’expert du Figaro

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Sommaire

Namiri Plains Camp

Lieu: Tanzanie, Gilya

F33X+2J3 Gilya, Tanzanie

L’avis du Figaro

Tarif : à partir de 840 € / nuit – sur la base d’une chambre double

La situation

En 2014, le groupe Asilia a été le premier à s’installer dans les plaines sauvages du Serengeti oriental. Pendant vingt ans, la région est restée entièrement dédiée à la recherche de grands félins, et fermée aux touristes. Il y a donc aujourd’hui une bonne densité de prédateurs, ayant pu réinvestir le territoire en toute quiétude. Juste avant la crise du Covid-19, Namiri Plains a fait peau neuve pour devenir un complexe de safari de luxe, en totale harmonie avec l’environnement. Le mérite en revient à Caline Williams-Wynn, célèbre conceptrice du circuit safari. En explorant les immenses prairies couvertes d’acacias près de Namiri, vous êtes sûr de trouver des guépards, des lions, des hyènes, des girafes, des éléphants… Vous aurez peut-être même de la chance. de quoi trouver un visage face à l’un des plus beaux et uniques félins sauvages : Manja, le serval mélanique. Il est une véritable célébrité dans le Serengeti, au point d’être filmé par des chaînes du monde entier telles que BBC Earth et Discovery Channel.A noter que la grande migration des gnous (octobre à mai) passe également par les plaines du Namiri, à la fois dans le nord et sud, les rendant accessibles pendant près de neuf mois de l’année. Les plaines s’animent alors au rythme des troupeaux massifs se dirigeant vers le sud pour mettre bas, suivis des fauves.

La déco

Namiri Plains est isolé dans les vastes plaines herbeuses du Serengeti, à près de 2 heures de route de l’aéroport de Seronera (aucun autre camp n’est à moins d’une heure). L’herbe courte de cette zone la rend populaire auprès des guépards. Leur territoire n’est qu’à 30 minutes du camp. Les bâtiments sont situés sur la rivière saisonnière Ngare Nanyuki, où les animaux des plaines viennent s’abreuver. Zèbres, roseaux, babouins, éléphants… Des lions s’y cachent parfois en embuscade, prêts pour leur prochain repas. En tant que l’un des rares endroits de l’est du Serengeti avec des sources d’eau souterraines permanentes, l’observation du gibier est excellente. Les dix suites et bâtiments du lodge sont agencés pour tirer le meilleur parti du spectacle. Namiri Plains Camp, F33X+2J3, Bariadi, Tanzanie. Tel : +255 736 500 515.

Les chambres

Sobre et serein, comme les grands espaces dénudés du Serengeti oriental. La designer Caline Williams-Wynn a conçu le lodge comme une porte ouverte sur la savane. Le lobby est directement inspiré du paysage environnant. Les parois sont constituées de roches sédimentaires formées il y a des millions d’années par les dépôts de cendres des volcans du Ngorongoro. Les auvents en toile étendus créent de l’ombre. Le bar et le salon sont meublés de sièges en cuir confortables, de meubles en rotin et de tabourets Maasai. Bois, métal, fibre se marient avec élégance. Une partie de bao (jeu de société traditionnel) apporte une belle touche ethnique. Dans les tentes invités, la décoration alterne entre le noir, le coton blanc et le jaune moutarde, le tout rehaussé de touches modernes de bonne qualité (lampes industrielles).A noter que Namiri est entièrement alimenté à l’énergie solaire et que la propriété est construite avec un nouveau matériau innovant pour terrasse, en matériaux recyclés.

À LIRE  Au Japon, les voyageurs ne peuvent pas encore enlever le masque

Les dix tentes spacieuses et élégantes disposent d’une grande terrasse couverte avec un bain extérieur : vous économisez en regardant les animaux sauvages rassemblés ici pour s’abreuver. Idyllique! Les tentes utilisent la même technique de construction que la structure principale : murs en pierres sèches et toile tendue pour un esprit « campement safari ». Depuis la rénovation de 2019, les tentes sont plus grandes et disposent de portes coulissantes sur toute la largeur de chaque pièce et s’ouvrent sur une terrasse panoramique agrandie. Les intérieurs sont tous décorés dans des matériaux et des tons naturels. La palette de gris et de safran imite les couleurs du Serengeti, avec des éléments décoratifs provenant de vanniers locaux de Dar es Salaam. Les tentes spacieuses offrent soit un lit king size soit des lits jumeaux.Bonne nouvelle pour les familles, Namiri Plains accueille les enfants de plus de 5 ans ; il y a une chambre familiale pouvant accueillir quatre personnes.

Le service et les équipements

Visiter Namiri Plains Camp en Tanzanie

Service souriant, discret et efficace. Un majordome est dédié à chacune des suites. Pour éviter les mauvaises rencontres nocturnes avec les animaux, un membre du personnel viendra vous chercher dans votre chambre ou vous y conduira sur simple appel au talkie-walkie. Le lodge est gardé toute la nuit par des gardiens. Les températures peuvent être très fraîches au petit matin (prévoir un gros pull et un coupe-vent, les couvertures sont fournies le matin par 4×4).L’élégante piscine permet de se détendre le midi face à un paysage de savane paradisiaque. Le petit spa, au beau décor africain, propose une gamme de soins pour apaiser les membres fatigués. Optez plutôt pour le massage tonique ou relaxant, idéal pour se remettre du chaos de la route et de la fatigue de la journée.Une boutique, The Den, présente des pièces intéressantes comme un cabinet de curiosités (aiguilles hystériques, crânes, traces d’animaux) et de belles Les Africains. artisanat à vendre : bijoux, vannerie, maroquinerie, coquillages… Dans la bibliothèque, vous pourrez lire l’histoire de Bob et Ziggy, deux lions, dont l’histoire se confond avec celle de l’appartement.

À LIRE  Vacances d'été 2020 : les plus beaux endroits à voir en Suisse cet été...

À table et au bar

Deux visites guidées sont programmées quotidiennement (en début de matinée et en fin d’après-midi). Un safari à pied est inclus dans le prix de base : une bonne occasion de découvrir l’écosystème du Serengeti (bousiers, termites, fourmis, etc). A noter la qualité des guides, tous très compétents. Certaines activités supplémentaires sont payantes : vol en montgolfière, recherche spécifique de guépards en soirée avec un chercheur du Serengeti Cheetah Project (211€ pour 1 à 3 personnes).A noter que les photographes amateurs et professionnels peuvent louer un véhicule pour 423€/journée open particulièrement adapté pour photographier la faune, des supports de caméra aux sièges pivotants à 360 °. Les frais de conservation de 5 $ par personne et par nuit vont directement au soutien des projets communautaires et de conservation dans la région. Namiri soutient le projet Serengeti Cheetah et l’école primaire Piyaya.

Le rapport qualité / prix

La peinture murale qui orne le Fossil Bar s’inspire des gorges d’Olduvai à proximité, l’un des gisements de fossiles préhistoriques les plus importants d’Afrique. Le côté mixologie manque parfois d’ingrédients, on se contentera donc de cocktails classiques.La cuisine est agréable et variée, avec de bons plats typiques de l’Afrique de l’Est : ugali, pilau, sukuma wiki. Tout est préparé au camp, y compris du pain frais, des biscuits et des muffins. Le petit-déjeuner est un buffet continental ou anglais complet, et le déjeuner est un buffet léger avec salade ou légumes frais. Vous pouvez choisir de déjeuner au bord de la piscine ou sur la grande terrasse extérieure. Si vous choisissez de prolonger votre safari dans la journée, le lodge peut vous préparer un pique-nique dans la brousse. Ensuite, vivez l’expérience « coucher de soleil » (sur demande) : En fin de journée, l’apéritif vous est servi en apéritif. joli coin de brousse. La même chose est offerte pour le petit déjeuner. Il est également possible de privatiser le « Den » pour un dîner festif, avec des serveurs habillés à la mode Masai.