Nature : un jardin de dahlias et de tomates en Dordogne

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

De sa vie d’avant, comprenez « à la ville », Céline Liquet a conservé une certaine coquetterie. Et ce, même lorsqu’elle mène ses colverts indiens dans son jardin, en Dordogne. Son petit gilet orange flashy est aussi parfaitement en harmonie avec les couleurs du début de l’automne !

Un potager pour se nourrir

Alors que fait ce paysagiste dans un petit coin caché du Périgord vert ? Bien sûr, elle y a ses racines familiales. Pourtant, jusqu’à il y a 10 ans, c’était précisément là qu’elle passait ses vacances à la campagne. Mais les aléas de la vie professionnelle l’ont un jour poussée à se retirer ici.

Épargne oblige, elle a dû s’asseoir dans le potager. Avec un certain succès : elle est autosuffisante à 80% en légumes. Haricots, choux, baies poussent sur ses deux parcelles, qu’elle travaille en bio. Aidée en cela par ses canards mangeurs d’escargots !

Sans oublier les tomates, bien sûr. Qu’elle grandisse parce qu’elle les aime – quelle meilleure raison ? Et dont elle a presque sans s’en rendre compte commencé une véritable collection. Sans toutefois tomber dans l’obsession de certains passionnés, puisqu’elle avoue parfois ne plus avoir le nom de ces variétés ! Mais tant que c’est bon…

Amour des dahlias et Instagram

Une autre passion, moins culinaire que visuelle, ce sont les dahlias. Elle en a… beaucoup parce qu’elle en est littéralement tombée amoureuse ! En ces premiers beaux jours d’automne, son jardin en regorge. Grand, petit, potelé ainsi que plus discret. Là aussi, sa collection a des limites, car elle ne connaît pas le nom de chaque sujet. Le plus important est ailleurs : elle aime les voir dans son jardin. Elle avoue avoir du mal à les couper, bien qu’ils fassent de très beaux bouquets.

À LIRE  Jardiner en décembre : Préparez votre jardin pour l'hiver

Vous pouvez également les admirer sur le compte Instagram de Céline. Qui sur ce réseau social se fait appeler Miss Taco et signe ses publications du nom de Béline. Elle partage ses coups de cœur dans le jardin. Donnez – en toute humilité – quelques conseils. Et elle apprécie aussi le partage des connaissances, les échanges. Mais elle ne se poussera jamais à publier des photos ou à laisser des commentaires. Car l’essentiel est ailleurs : dans son jardin, en Dordogne !