Probleme juridique. Cinq conseils pour garder votre…

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

« Renseignez-vous en permanence sur votre solde de points et ne vous retrouvez jamais dans une situation où vous ne connaissez pas votre solde, c’est un bon début », explique Maître Jean-Baptiste Le Dall.

Sommaire

1/ Avoir des papiers à jour

« Le premier conseil est de mettre à jour vos papiers. Ici, nous parlons spécifiquement du certificat de circulation du véhicule, également appelé ticket gris. Il s’agit de l’adresse à laquelle les violations sont envoyées. Tout d’abord, nous éviterons d’être verbalisés pour la mauvaise adresse. Mais surtout, nous recevrons la notification des sanctions en temps opportun. Cela vous permettra d’interpeller, de condamner votre neveu irréfléchi, ou tout simplement d’être informé de votre transgression », explique Maître Le Dall.

2/ Consulter son solde de points

« Il est très facile de contrôler le solde des points. Il vous suffit d’avoir un compte France Connect. Nous établissons un lien vers le site Telepoints. Et avec son permis de conduire devant nous, nous pourrons vérifier, en temps réel, le solde des points disponibles sur son permis de conduire », ajoute Maître Le Dall.

3/ Ne pas croire au père Noel

« Nous serons prudents avec les plans miracles. Les points seront retirés, même si vous faites un chèque de 136 € au lieu de 135 €. Des trucs dits miracles apparaissent régulièrement sur Internet. Ca ne fonctionne pas. Dans le même état d’esprit, on a souvent envie de croire que l’absence de nouvelles après un litige est forcément synonyme de bonne nouvelle. Ce n’est pas le cas. Vous pouvez suivre l’état d’avancement de votre constat d’infraction et le traitement de votre contestation sur le site de l’ANTAI. prévient Maître Le Dall.

À LIRE  Villars. Poursuite d'études ou permis de conduire : un coup de pouce...

4/ Attention au CBD

« C’est en train de devenir un grand classique de la perte de licence. La consommation de CBD est autorisée en France. Malheureusement, le CBD contient des traces de THC, une substance interdite. De quoi faire d’un consommateur de CBD un conducteur positif à la drogue. Les cas se multiplient en ce moment avec des retraits de permis de conduire, des poursuites judiciaires et apparemment de moins en moins de points ». prévient Maître Le Dall.

5/ On fait un stage

« Un point ici, deux points là. De nombreux conducteurs perdent leur permis de conduire pour des infractions mineures. C’est souvent le cas avec les gros rouleaux. Cependant, il existe une solution, un cours de récupération de points. A moins que vous ne risquiez de récupérer vos douze points d’ici quelques semaines, après trois ans sans faute, sinon, c’est la solution à privilégier. Dès lors que vous descendez en dessous de huit points de capital et, en l’absence de toute perspective de reprise, une remise à niveau est la solution privilégiée. Nous avons le droit d’en faire un par an, de date à date. Cela vous redonne quatre points », explique Maître Le Dall.