Que faire à Figeac ? Nos objets de valeur dans la ville de Champollion

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Dans la ville du Lot, Jean-François Champollion est né, qui fut le début du déchiffrement des hiéroglyphes, et la France célèbre son bicentenaire. Activités, hôtels, restaurants… Notre choix.

Il est des destinations dont le nom même évoque la détente. C’est le cas de cette ville de la Quercinoise, sur laquelle un léger air de farniente semble souffler éternellement. A une heure et demie de Toulouse, dans ce Quercy aride illuminé par le soleil antique – Claude Pompidou le compare à la Grèce -, Figeac est une oasis de fraîcheur et de verdure. La vieille ville, enserrée dans un labyrinthe de ruelles pavées, avec ses constructions en bois et ses toits de tuiles, a vu naître Jean-François Champollion, dont la maison a été transformée en un étonnant musée.

Chaque été, c’est aussi le lieu du célèbre festival de théâtre, créé par Marcel Maréchal et repris avec succès par Véronique Do. La ville de 10 000 habitants est un centre d’activité animé, dont la réverbération nocturne imprègne les ruelles escarpées aux immeubles hauts, couronnés par un « soulillo » (sorte de terrasse couverte). Shopping « clessy », vitrines soignées et nombreuses petites tables bistrot ravissent les visiteurs. Sur la place Champollion, au centre de Figeac, le bar Le Champo, véritable institution, fait battre le cœur de la ville. Nous parlons sincèrement et avec force. Il faut y aller en fin de journée, en terrasse, quand le soleil fait briller son dernier rayon sur le pavé médiéval. La ville revêt alors ses habits méridionaux. Le plus beau !

Lire aussi Six escales de charme dans le Sud-Ouest

Sommaire

Visites et activités à Figeac et aux alentours

MUSÉE CHAMPOLLION ET PLACE DES ÉCRITURES

Champollion est la grande œuvre de Figeac. L’enfant de la terre était digne d’un musée, dont l’éblouissante façade en plaques de cuivre, chef-d’œuvre de Pierre di Sciullo, ne laisse personne indifférent. Ouvert en 2008, le Musée Champollion - Les Ecritures du monde est construit sur plusieurs maisons, dont celle où Jean-François Champollion est né le 23 décembre 1790. En 1822, alors qu’il n’a que 32 ans, le jeune homme découvre la clé de l’écriture égyptienne. Une muséographie audacieuse et très connectée explique en détail les mécanismes complexes du déchiffrement des hiéroglyphes.

On apprend notamment que si Champollion a utilisé la pierre de Rosette, découverte lors de l’expédition de Bonaparte en Égypte et tombée entre les mains des Anglais, il ne l’a jamais vue, en utilisant des copies des textes. Mais ce qui rend le musée fascinant, c’est qu’il s’étend à la découverte de toutes les langues du monde, du sumérien au français d’aujourd’hui. Découvrez, juste à côté du musée, une réinterprétation de la pierre de Rosette, œuvre monumentale de l’artiste américain Joseph Kosuth. ville-figeac.fr

Peu de villes en France ont conservé leur architecture médiévale aussi intacte que Figeac. Un enchaînement de palais et de maisons en bois au travers de petites ruelles pavées recrée l’urbanisme du XIIIe siècle, époque où la ville était à l’apogée de son intense activité commerciale. Sur la place Champollion, la plus ancienne est la maison du griffon (XIIème siècle). La rue Caviale, qui divise le centre historique, est une artère médiévale typique. Un peu plus loin, rue Ortabadial, se trouve l’Hôtel de la Monnaie, et à l’angle de la rue se trouve le Palais Bolène, avec un portique d’entrée digne d’une cathédrale.

A quelques encablures, il faut viser l’impasse Bonhomme, si étroite et avec des maisons si hautes que les toits se touchent presque. Au fond de ce cul-de-sac, nous trouvons un magnifique escalier suspendu qui nous laisse sans voix car il a l’air étrange. La ville bâtie du fond de la vallée à flanc de coteau offre une partie haute aux ruelles médiévales, véritable décor de cinéma. De l’église Notre-Dame-du-Puy on a une vue magnifique sur la mer aux toits rouges, bordée par le paysage environnant. Mais tout le charme de Figeac, c’est qu’elle n’est pas une ville musée, contrairement à Sarlat, qui n’est pas loin, et qu’elle a conservé un commerce attractif et de nombreux habitants.

Office de tourisme : tél. : 0565340625; tourisme-figeac.com. Guide privé le long de la rocade du Quercy : 06 40 65 34 80.

Puissante architecture de la première Renaissance, curiosité lotoise, ce château, ou plutôt ce qu’il en reste, est l’œuvre de Galiot de Genouillac. Compagnon de François Ier, l’un des artisans de la victoire de Marignan, il fait construire le château d’Assier à son retour d’Italie. Passé par mariage aux mains du Duc d’Uzès, il fut divorcé. Aujourd’hui, il ne reste qu’une seule aile, mais avec des éléments importants du décor d’origine. La position de la cour est marquée par de grands panneaux contemporains et reste un espace parfaitement nivelé.

A l’intérieur du château, les volumes sont intacts, mais les décors peints ont disparu. On traverse les pièces de réception indéniablement brillantes, dont les plafonds ont disparu, leur donnant un effet cathédrale. Il faut atteindre le premier étage pour admirer la colonne magnifiquement sculptée, trésor du château, dans l’angle du magnifique escalier. L’ouverture débouche sur une sorte de balcon loggia qui domine la cour manquante. Un ensemble très touchant qui témoigne de ce qu’était la vie du maître de la Renaissance.

A quelques rues du château se trouve le village du même nom. En son centre, une église aux dimensions princières entourée d’un litre sculpté sur lequel on lit la vie et les conquêtes de Galiot de Genouillac. Ce prince Renaissance repose à l’intérieur de l’édifice, dans la chapelle latérale (à gauche en entrant). Il abrite un tombeau sculpté, qui aurait échappé aux destructions de la révolution, et possède un étonnant plafond en parapluie de pierre… Il n’y en aurait que trois au monde ! (Assier est à une quinzaine de kilomètres de Figeac en direction de Gramat). chateau-assier.fr

À LIRE  Les 10 plus beaux villages à visiter au Portugal, de Piodão à Monsanto

Les ruines sont grandioses comme une nef ouverte. On est pris d’un certain vertige lorsqu’on pénètre sous cette magnifique et monumentale colonnade qui traverse l’actuel édifice religieux, dont le retable principal a été restauré par l’atelier Parrot, à Vénès (Tarn), en 2010. Depuis 2012, l’abbé, Guillaume Soury-Lavergne, multiplie les initiatives pour sauver l’ancienne abbaye en lançant des appels et en organisant des défis sur les réseaux sociaux. Le Parachute Club de Cahors ouvre le premier et organise des sauts en parachute afin de récolter des fonds pour l’achat d’un nouvel orgue, dont l’église a été dotée.

C’est le début d’une longue restauration exemplaire, où l’Etat, les collectivités et les bénévoles ont retroussé leurs manches. Abandonnée pendant la guerre de Cent Ans, l’abbaye connaît son apogée au XIIe siècle, alors qu’elle compte plus d’une centaine de prieurés. La salle capitulaire, où se réunissaient les moines, est excellente. Au bord des eaux de la rivière Célé, dans une profonde vallée dominée par de hautes falaises de plus de 100 mètres de haut, le lieu est aussi impressionnant que le lieu.

Et si on dormait sous les étoiles ? Ce « havre d’art », inauguré en 2020, qui doit son existence au collectif d’architectes Encore bonheur, propose une expérience. Planté sur le haut plateau du Causse (commune de Gréalou) dans le paysage du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy. Un peu plus loin du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, cet abri en pierres sèches, construit en ardoises calcaires, ressemble un peu à une tente en pierre. Équipé d’un plancher, l’habitat de base est ouvert d’un côté, vous pouvez donc ramper dedans. Quatre personnes peuvent y dormir. L’expérience est d’autant plus unique que l’emplacement est à l’entrée du triangle noir, une zone sans pollution lumineuse d’où l’on peut observer le ciel étoilé, réputé pour être l’un des plus sombres d’Europe. La nuit est libre dans ce « sanctuaire d’art », géré par le Parc Naturel Régional des Causses du Quercy, et l’installation est complétée par des toilettes sèches. Il n’y a ni eau ni électricité. Qui vient est le premier servi. Route sans nom, 46160 Gréalou tourisme-figeac.com

Où se restaurer ? Nos meilleures tables à Figeac

C’est une belle table dressée au coeur du vieux Figeac dans une maison médiévale, aux ogives de l’entrée de l’ancienne boutique. Santiago est dans la cuisine et Thérèse, sa femme, est dans la salle à manger. Tous deux opèrent depuis près de vingt ans dans ce lieu devenu une institution. On y sert de la caille désossée rôtie, de l’agneau du Quercy parfaitement rôti… Tout est local. Environ 30 €.

15, rue Clermont. Tel. : 0565501855; lacuisinedumarchefigeac.com

Située dans un ancien bâtiment historique, cette table gastronomique est aussi une table de l’Hôtel du Viguier du Roy. On dîne devant une cheminée monumentale du XVIe siècle d’une exceptionnelle beauté et sous un plafond plus récent mais toujours superbement peint. Hormis l’éclairage, qui sera encore revu, le décor est déjà une invitation à changer d’environnement. Le jeune chef, Grégory Tavan, spécialement formé aux Domaines de Fontenille, à Lauris, installé depuis trois mois, transfère avec brio cette table à la cuisine locale. Nous avons choisi l’agneau du Quercy en trois plats, que le tour de force du chef a réussi à rendre incroyablement léger. Similaire au reste de la carte. Performance au pays de la graisse de canard ! Environ 40 €.

4, rue Boutaric. Tel. : 0565500505.

Dans le vieux Figeac, au rez-de-chaussée d’une maison médiévale, se trouve le seul restaurant de poissons de Figeac. Evidemment, le poisson vient de loin, mais il est présenté avec des accompagnements dignes du bord de mer. Attention, cette table reste Lotoise et met à la carte des spécialités incontournables, comme cette excellente salade Quercinoise, œufs durs, salade verte et gésiers confits, pour une base que le chef a pris soin de ne pas dénaturer. L’ambiance est animée, car ce restaurant est rempli d’une clientèle relativement jeune. Le chef est aussi un excellent pâtissier. Environ 30 €.

17, rue Clermont. Tel. : 0565384541; safran.wixsite.com

Où dormir ?

Peut-être peut-il être considéré comme le plus bel hôtel Mercure de France : Le Viguier du Roy, associé au groupe Accor, porte le nom de la fonction, dont le propriétaire était logé dans ce petit palais, le représentant du roi à Figeac dès le du haut Moyen Âge jusqu’à la Révolution. De cette époque, aussi lointaine soit-elle, il reste encore de nombreux éléments, une chapelle, une clôture en bois, un escalier ajouré, des puits, des verrous, des tourelles, des colonnes, des planchers attachés au bois… Les amateurs d’architecture y trouveront beaucoup d’intérêt. en séjournant dans cet objet classé monument historique. monument, au tracé parfois déroutant, une vieille rue médiévale traverse même le hall.

Mais le plus étonnant est à l’extérieur, dans la succession de jardins et de terrasses suspendues qui grimpent jusqu’à Notre-Dame-du-Puy. Sur l’une d’elles nous avons installé une belle piscine dont la vue englobe cet ensemble plein de charme, dont veille le groupe familial français Cité Hôtels (cinq établissements en Occitanie, dont l’emblématique hôtel Le Donjon à Carcassonne). 33 chambres (calmes et très confortables), comme les pièces communes de l’hôtel, ont été entièrement rénovées en 2019. Au rez-de-chaussée d’un des bâtiments se trouve un salon du 18ème siècle avec des menuiseries anciennes et meublé dans l’esprit d’un maison de famille. La situation du Mercure Viguier du Roy, juste à côté de la place Champollion et du musée, ainsi que des prix très raisonnables, le rendent très attractif.

À LIRE  Hôtel Métropole dans le top 10 des meilleurs hôtels de France et de Monaco

52, rue Émile-Zola. Tel. : 0565500505; cite-hotels.com (de 99 € à 189 €, petit déjeuner à partir de 15 €).

Comment s’appellent les habitants de Figeac ?

Les habitants de la commune s’appellent les Figeacois. L’évolution du nombre d’habitants est connue grâce au recensement de la population effectué dans la commune depuis 1793.

Pourquoi Figeac est-il célèbre ? Ville natale de Jean-François Champollion, déchiffreur des hiéroglyphes et fondateur de l’égyptologie, Figeac lui rend hommage dans un musée dédié aux écritures du monde entier. Mais Figeac est incontestablement une ville de notre temps, caractérisée par ses activités industrielles de pointe.

Comment s’appelle le peuple de Lot ? Le LOT est situé dans la région Midi-Pyrénées, l’indicatif départemental est le 46, le chef-lieu est Cahors, les sous-préfectures de Figeac et Gourdon. Elle compte environ 173 500 habitants et une superficie de 5217 km². Les habitants du Lot s’appellent les LOTOIS et les LOTOISES.

Comment s’appellent les habitants de Cahors ? Avec 19 937 habitants en 2019, au cœur d’une agglomération de 41 795 habitants, Cahors est la capitale historique du Quercy. Ses habitants sont appelés Cadurciens (du latin Cadurcum, « Cahors »).

Pourquoi faire ses études à Figeac ?

Figeac, au coeur de la vallée du Mécanic. Le riche contexte industriel de la région permet d’aborder divers sujets lors de conférences, de visites d’entreprises et bien sûr à travers divers stages BUT GMP : sous-traitance dans l’aéronautique, conception d’hélices ; conception de machines-outils.

.

Où passer ses vacances dans le Lot ?

10 choses à voir et à faire absolument dans le Lot

  • aller au Gouffre de Padirac.
  • Visitez les peintures rupestres de Pech Merle.
  • Visitez des villages comme Autoire et Carennac.
  • Découvrez Rocamadour.
  • Visitez Saint Cirq Lapopie, surtout au lever du soleil.
  • Admirez la grotte de Cougnac.
  • Visite du château de Cénevières.

Quel est le plus beau village du Lot ? 1 â Saint-Cirq-Lapopie, le miracle du Lot Plébiscité par les visiteurs puisque, outre la fameuse appellation des plus beaux villages de France, le village a été choisi comme « Village préféré des Français » lors de la première édition de l’exposition en 2012.

Quels villages visiter dans le Lot ? Martel et Rocamadour viennent de rejoindre Carennac, Loubressac, Autoire, Saint-Cirq-Lapopie, Capdenac-le-Haut et Cardaillac sur la prestigieuse liste des plus beaux villages de France.

Où trouver le Postcode ?

Ce code postal spécifique figure sur votre relevé bancaire et figurera sur votre livret bancaire. Le code postal qui vous est attribué fait généralement référence à votre code d’adresse de facturation. Si vous ne savez toujours pas quel est votre code postal, prenons un exemple !

Fait-il bon vivre à Figeac ?

Tous les avis sur Figeac Points positifs : Environnement : Nature 1/4 d’heure de marche quelque soit l’endroit où l’on habite dans la ville. La ville elle-même est à couper le souffle. Je conseille tout particulièrement de monter au Monument du Cingle (qui surplombe la ville depuis une colline au sud), pour une vue à couper le souffle.

Fait-il bon vivre à Cahors ? Points positifs : ville calme, où il fait bon vivre sans pollution, peu de sentiment d’insécurité, 2 collèges et 3 lycées, mais très peu de places pour l’enseignement supérieur, depuis quelques années certains événements qui dynamisent la ville (meules bleues, épreuves, soirées rugby , etc…)

Est-il agréable de vivre dans le Lot ? Car oui, partir vivre dans le département du Lot, c’est profiter au quotidien de paysages à couper le souffle, d’un climat tempéré, d’une nature intacte. C’est aussi avoir accès à de réelles opportunités professionnelles, que ce soit pour entreprendre, trouver un travail rémunéré ou envisager une reconversion.

Pourquoi étudier à Figeac ? Mais Figeac est incontestablement une ville de notre temps, caractérisée par ses activités industrielles de pointe. Ville à la vie culturelle intense, Figeac est aussi un centre de formation, avec son IUT de près de 500 étudiants, révélant une ville où chaque génération a sa place.

Ou bien vivre dans le 47 ?

Selon l’étude, il fait bon vivre à Marmande et ses environs. Cette année, Marmande a conservé sa deuxième place du département au classement des villes et villages où il fait bon vivre en France.

Pourquoi vivre dans le Sud-Ouest ? authenticité du terroir, climat favorable, prix de l’immobilier abordables, économie dynamique.

Où séjourner en Lot-et-garonne ? Authenticité rime avec sociabilité. Cependant, le Lot-et-Garonne n’est pas seulement rural : il compte des villes moyennes, à taille humaine, comme Agen, Marmande, Nérac, Villeneuve-sur-Lot, qui offrent tous les services que les citoyens recherchent.

Ou bien vivre dans le Sud-ouest ?

Angers domine la catégorie des villes (plus de 2000 habitants) devant Annecy et Bayonne, qui perd une place par rapport à 2021. La Rochelle conserve la quatrième place. Bonne dynamique pour deux villes du Pays basque, Biarritz (12e) et Anglet (15e), qui gagnent respectivement sept et six places au classement.

Fait-il bon vivre dans le sud-ouest ? Classement des villes et villages où il fait bon vivre : Sud-Ouest en très bonne position. Pas de gagnants, mais plusieurs mentions honorables pour la région. Bayonne (2e) et La Rochelle (3e) figurent parmi les villes les plus agréables à vivre de France selon un classement basé sur 182 critères publié ce dimanche.

Quelle est la plus belle ville du sud-ouest ? Bordeaux. Bordeaux est une ville incontournable du Sud-Ouest ! Admirez les reflets de la ville sur le Miroir d’Eau ou profitez d’une vue panoramique sur tout Bordeaux en grimpant au sommet de la Flèche Saint Michel.