Que voir, que faire à Madrid : le plus important

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Située au cœur de l’Espagne, Madrid est une capitale colorée et dynamique, dotée d’un riche patrimoine et d’un véritable esprit de fête. Itinéraires, activités et expériences… Nos conseils pour votre prochain voyage à Madrid, quartier par quartier.

Madrid, la capitale de l’Espagne et la plus grande ville du pays, est dynamique et cosmopolite. Chacun de ses quartiers reflète les différents visages de la société locale. On se cultive au musée du Prado, on fait la fête à Chueca, on se promène dans le verdoyant parc du Retiro ou la vaste Casa de Campo, et on flâne dans les ruelles pittoresques de Lavapiés. Enfin, une journée à Madrid ne serait pas complète sans assister à un match du Real Madrid au stade Santiago Bernabéu.

A lire aussiMadrid : nos cinq hôtels préférés avec piscine dans la capitale espagnole

Sommaire

Autour de Sol, le cœur battant de Madrid

Lorsque vous mettez les pieds dans le quartier Sol, qui tire son nom de la place Puerta del Sol, vous pouvez sentir l’énergie de la ville. C’est le centre névralgique de la capitale, le point de rencontre de rues historiques comme le Kilomètre Zéro et tout près de l’incontournable Gran Via et de ses nombreuses boutiques.

Il existe également des sites culturels tels que la statue de l’ours et de l’arbousier et la Casa de Correos, siège du gouvernement régional. Quelques mètres plus loin, on s’attarde sur la Plaza Mayor où l’on prend le temps de déguster des churros au chocolat tout en admirant l’architecture typiquement castillane. Avant la pause déjeuner, nous parcourons l’emblématique Mercado de San Miguel, un marché aux délicieuses tapas.

Immersion dans le Madrid d’antan

L’histoire de Madrid se découvre en se promenant dans les quartiers calmes d’Argüelles et du Palacio, qui regorgent de trésors. La visite à pied commence par la Plaza de Oriente, qui comprend le Palais Royal, l’ancienne résidence de la monarchie espagnole, et la cathédrale de l’Almudena, construite au XXe siècle.

À LIRE  Le marché des navires de croisière affiche une croissance étonnante parmi les principaux acteurs | Royal Caribbean Intl., Examen des croisières, Carnival Cruise Line – Androidfun.fr

Nous nous offrons un lieu pour les plus grands spectacles d’opéra du pays au Teatro Real. Ensuite, nous irons à la Plaza de España, où se trouvent la Tour de Madrid et la statue du romancier Miguel de Cervantes. Pour profiter d’une belle vue et découvrir le temple d’Amon, nous continuons la balade jusqu’au West Park.

Le quartier littéraire de Madrid

Certes, le Barrio de las Letras est petit et une collection de charme ; il raconte l’histoire des écrivains les plus célèbres d’Espagne. On découvre les résidences de grands noms de la littérature comme Lope de Vega, Quevedo y Villegas et Cervantes, ainsi que le Teatro Corral de Comedias, l’un des plus anciens théâtres d’Europe.

En vous promenant dans les ruelles, voyez des citations gravées en or sur le trottoir et arrêtez-vous dans un bistrot local pour déguster les délicieuses patatas bravas.

La Latina, le quartier authentique

La Latina est le quartier le plus ancien de la ville. Ici on s’immerge dans l’authenticité de Madrid, on se perd dans les rues d’origine médiévale comme la Cava Baja et sa multitude de bars et restaurants. On chine dans les brocantes et on profite de l’ambiance chaleureuse qui règne dans les tavernes.

Le dimanche, il est d’autant plus amusant de parcourir le Mercado El Rastro, le principal marché aux puces de la ville.

Le Madrid raffiné, entre musées et jardins

Incontournable lors d’un séjour à Madrid, le parc du Retiro en est le poumon vert. On s’y promène pour profiter des jardins, du bassin, des fontaines, des statues et du majestueux Crystal Palace, tout en verre.

Le jardin botanique royal est également situé ici. En quittant le parc au sud, nous nous arrêtons à la gare d’Atocha, avec une étonnante serre en son cœur.

Paseo del Arte, le triangle d’or

A deux pas du Retiro et de la belle Plaza de Cibeles, où l’on s’émerveille devant la poste centrale installée dans un ancien palais, se trouve le boulevard Paseo del Prado. Il comprend le Paseo del Arte qui concentre les plus beaux musées de la capitale. On commence bien sûr par le Musée du Prado (fermé le mardi) avec l’une des plus belles collections de peintures au monde.

À LIRE  Idées lune de miel : la meilleure destination

Ensuite, nous continuerons avec le musée Thyssen-Bornemisza, dédié à l’art du XIIIe au XXe siècle. Enfin, découvrez l’histoire contemporaine au musée Reina Sofía (fermé le mardi), avec des œuvres de Dalí, Miró et Picasso, dont le célèbre Guernica.

Dans les rues à l’architecture classique des quartiers de Salamanca et de Chamberí, se concentrent des boutiques prestigieuses et quelques-uns des restaurants gastronomiques les plus populaires de la capitale. Surnommée milla de oro, ou golden mile, la Calle Serrano est un passage obligé pour les accros du shopping.

Le Madrid branché et alternatif

Malasaña et Chueca, les quartiers bohèmes et festifs

Populaire auprès de la jeunesse locale, Malasaña et Chueca sont deux quartiers voisins à l’ambiance très festive et moderne. En journée, on flâne dans la Calle Fuencarral, on déniche des pépites d’or dans les boutiques vintage ou concept stores, et on admire le street art sur les murs. Le soir, laissez aller l’énergie de la nuit madrilène et explorez les bars alternatifs de la Plaza del Dos de Mayo.

Lavapiés, le quartier populaire

En parcourant Lavapiés, vous vous impliquez dans la vie quotidienne authentique des madrilènes. On se promène dans les rues escarpées de ce quartier populaire à l’ambiance digne d’un Almodóvar, on admire les peintures murales et on s’arrête dans l’une des galeries d’art de la Calle del Doctor Fourquet. Les plus curieux découvriront le cinéma Ciné Doré, ainsi que la Biblioteca Escuelas Pias, aux murs de pierre ressemblant à une église.

Sans oublier la Corrala de Sombrerete, charmante et typique bâtisse rose maintes fois immortalisée. Enfin, nous terminons en beauté au marché de San Fernando pour déguster une tortilla traditionnelle accompagnée d’une bière artisanale.