Quelle crypto va exploser en 2023 ?

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

publié

Il y a 3 heures, Mis à jour il y a 2 heures

A l’occasion de la sortie de leur livre « Cryptomoney, bien comprendre avant d’investir », Marc Michaux et Guillaume Eyssette partagent leurs astuces pour investir dans les cryptomonnaies en mesurant correctement les risques.

Le Particulier : Est-ce le bon moment pour publier un livre sur les crypto-monnaies Marc Michaux : C’est le moment idéal pour publier ce livre car il y a beaucoup d’actualités et de buzz en ce moment sur les crypto-monnaies. D’un côté, il y a la faillite de la plateforme d’échange de crypto-monnaies FTX, puis le marché des crypto-monnaies a eu tendance à chuter sensiblement depuis le début de l’année. Et d’autre part, il y a des grands groupes qui investissent dans les cryptomonnaies comme Google qui a investi plus d’un milliard et demi d’euros dans les cryptomonnaies. Le patron de Facebook (Meta), Mark Zuckerberg, a indiqué qu’il investirait 100 milliards d’euros dans la technologie blockchain qui sous-tend les crypto-monnaies, et qu’il investirait également dans les crypto-monnaies. Il y a beaucoup de nouvelles et beaucoup de questions. Ce livre que nous avons écrit avec Guillaume Eyssette a pour objectif de répondre à toutes ces questions et de donner des clés pour investir dans les cryptomonnaies.

Guillaume Eyssette : Oui, c’est le bon moment pour publier un livre sur les cryptos car c’est un sujet très cyclique. C’est justement quand on est plutôt en bas de cycle qu’il faut s’intéresser, car c’est là qu’on fait les meilleures affaires et qu’on a le temps d’apprendre, de comprendre, de se préparer à investir sur le long terme ou simplement de profiter de le cycle suivant.

J’ai des cryptos dans mon portefeuille, principalement des Ethers et quelques Bitcoins. Je me concentre sur le long terme, donc plus il baisse, plus je veux acheter. A long terme, bien sûr !

Qui êtes-vous Marc Michaux : Je m’appelle Marc Michaux et je travaille comme journaliste et écrivain depuis trente ans. J’ai notamment été grand reporter chez Expansion, ce qui m’a permis d’écrire des articles et de faire des recherches sur des sujets économiques et financiers. J’ai également co-écrit un livre pédagogique sur le fonctionnement des marchés financiers intitulé « Getting Started » qui a été publié en 2019 et réimprimé en 2021.

PRATIQUE > Rendez-vous dans la boutique Particulier pour découvrir le livre « Cryptomonnaies, comprendre avant d’investir »

Guillaume Eyssette : Je m’appelle Guillaume Eyssette et j’ai été spécialiste du conseil en investissement pendant 14 ans bien avant l’invention des cryptos et j’ai remarqué que ce sujet prend de l’ampleur dans les interrogations et les attentes des investisseurs. C’est pourquoi mon co-auteur Marc Michaux et moi avons décidé d’écrire ce livre.

À LIRE  Morgan Stanley déclare que la capitalisation boursière de Stablecoin diminue | Crypto-monnaie

Avez-vous de la crypto dans votre portefeuille ? Marc Michaux : Non, je n’ai pas de crypto dans mon portefeuille. Jusqu’à présent, j’étais plutôt ingénieur analyste et ce qui m’intéressait, c’était la technologie derrière les crypto-monnaies : la blockchain. Comment ça fonctionne ? Est-ce du vent ou la réalité ? Quelles étaient les opportunités pour le secteur économique, pour la société ?

Guillaume Eyssette : Oui, j’ai des cryptos dans mon portefeuille, principalement des Ethers et quelques Bitcoins. Je me concentre sur le long terme, donc plus il baisse, plus je veux acheter. A long terme, bien sûr !

Quelle est l’originalité du fonctionnement des cryptos ?Marc Michaux : Les cryptos sont arrivées dans un contexte particulier : lors de la crise des subprimes. La finance traditionnelle a été mise en lumière et c’est alors qu’est apparue la première crypto-monnaie : le bitcoin. Il y avait une philosophie derrière cela qui était de pouvoir créer à travers la blockchain bitcoin, des échanges permanents de personne à personne en cuisinant la finance traditionnelle. Une façon de mettre en œuvre une technologie qui offre une alternative dont l’utilisateur est le centre : utilisateur et acteur. La blockchain est un registre ouvert dans lequel toutes les transactions peuvent être vues. Tout utilisateur peut voir les transactions des autres. C’est aussi une technologie sécurisée car chaque utilisateur participe à la sécurité des données. C’est une technologie inviolable. Une fois les données enregistrées, elles ne peuvent plus être modifiées ou supprimées. Enfin, c’est un système décentralisé car il n’y a pas d’intermédiaire financier. L’échange se fait d’utilisateur à utilisateur.

Qu’est-ce que je peux faire avec la blockchain Marc Michaux : Sur la blockchain, on peut faire beaucoup de choses. Pour un particulier, le plus évident est d’acheter des crypto-monnaies. Avec cette crypto-monnaie et grâce à la technologie NFT, on peut acheter des œuvres numériques. Avec cette même technologie, on peut investir dans le métaverse et acheter un sac Gucci ou une robe Dior. Il y a aussi des implications plus réelles. Grâce à la technologie de la blockchain et notamment le Smart contract qui permet de reproduire automatiquement les actions, un contrat d’assurance peut alors être souscrit. Par exemple, un contrat d’assurance annulation de vol ou un contrat pour assurer les récoltes. Au niveau administratif, certaines administrations authentifient leurs documents grâce à la blockchain. Ensuite, les documents sont sécurisés. Certains pays africains, comme le Niger ou le Mali, utilisent la blockchain pour authentifier les contrats immobiliers. Et des pays comme les États-Unis ou le Japon utilisent également la blockchain pour sécuriser et authentifier un contrat de mariage, un contrat de décès, des données liées au cadastre. Il reste encore beaucoup à faire, même à l’avenir !

À LIRE  Qu'est-ce que Klaytn ? | Coin KLAY

La crypto-monnaie est-elle risquée ? Marc Michaux : Les crypto-monnaies n’existent que depuis peu de temps. Le premier crypto, le bitcoin, n’a fait ses débuts qu’en 2009. C’est un environnement riche en créativité, innovation et aussi bouillonnant. Plus de 1 500 crypto-monnaies sont créées chaque année. Actuellement, il y a 14 000 crypto-monnaies en circulation. Difficile donc de savoir si la crypto détrônera le bitcoin dans 5 ou 10 ans ou si elle disparaîtra dans 1 an. Par exemple, en 2010, la première transaction en bitcoins a été effectuée pour acheter une pizza. Avec 10 000 bitcoins, une personne achète 2 pizzas d’une valeur de 30 €. S’il avait conservé ses 10 000 bitcoins, il serait actuellement au dessus de 160 millions d’euros. Qui aurait pu prévoir une telle explosion ? C’est un environnement très instable. Dans le livre, vous trouverez toutes les données qui vous permettent d’investir au maximum sur ce marché.

Est-ce un investissement sérieux Guillaume Eyssette : Oui, cela peut être un investissement sérieux, mais cela dépend de qui le fait et comment. Ce ne sont pas que des outils spéculatifs. Ce n’est pas seulement l’économie des casinos, même si c’est perçu de cette façon. Certaines crypto-monnaies ont en réalité une réelle valeur fondamentale et se prêtent à une véritable analyse, et vous pouvez raisonnablement, dans certains cas, leur consacrer un petit pourcentage de vos actifs.

Est-ce une valeur refuge comme l’or ? Guillaume Eyssette : Les partisans du Bitcoin l’appellent ainsi, dans le sens où les banques centrales ne peuvent pas imprimer des bitcoins comme elles ne peuvent pas imprimer de l’or. Cependant, l’or existe depuis quelques milliers d’années. Moins pour les bitcoins. C’est donc un havre de paix, en devenir !

Où et comment les acheter ? Guillaume Eyssette : Le plus simple pour quelqu’un qui débute est d’ouvrir un compte sur une plateforme. Mon conseil est de vous rendre sur le site de l’Autorité des Marchés Financiers et de choisir une plateforme enregistrée en France, pour vous protéger de bien des déboires.