Route du Rhum 2022. Ocean Fifty : Primonial, le funambule de l’Atlantique

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Si Primonial n’est pas le petit dernier de la flotte, il a prouvé tout son potentiel en remportant la dernière Transat Jacques Vabre. Nous avons embarqué chez Sébastien Rogues en baie de La Baule. Narration.

TOUJOURS SUR LE FIL DU RASOIR

« CHOC SUR LE GV TRAIL, si tu sens que le bateau commence à dériver » glisse avec le sourire et fort – vent apparent oblige, Sébastien Rogues, Capitaine Primonial, qui s’est gentiment proposé de prendre la barre. Même sur ce trajet à plusieurs heures d’avance sur La Baule, dans un flux de sud-ouest d’une quinzaine de nœuds entrecoupé de grains, la vigilance est encore de mise sur ces cyclomoteurs des mers au comportement parfois imprévisible.

Malgré ses dimensions assez raisonnables – 15 m de large sur 15 m de long – qui lui confèrent une certaine stabilité de forme, ce petit trimaran capable de traverser l’Atlantique – lors de la Route du Rhum ou de la Transat Jacques Vabre – à une vitesse moyenne de 25 nœuds avec des pointes de presque 40, faut pas être entre toutes les mains… Le rapport poids/puissance de 13 kg/m2 contre 22 kg/m2 dans la classe Ultim signifie que le risque de renversement n’est pas

hors du sujet. Comme l’épée de Damoclès accrochée en permanence au-dessus des huit capitaines qui partiront le 6 novembre pour les abords souvent agités et venteux des abords de l’océan Atlantique automnal.

Les mésaventures d’Armel Tripon, victimes du chavirage du 1000 Milles des Sables en pleine nuit, sont dans la mémoire de tous. Pris dans une vente sur le pas de sa porte, le vainqueur de la dernière Route du Rhum n’a vu que les dégâts puisque le pilote automatique de son Ocean Fifty a subitement calé. Son trimaran, au lieu de tomber fortement dans une fessée, s’est mis à se déchirer, puis ses becs se sont cassés […]

À LIRE  Vu à Moon Harbor

Retrouvez toute cette navigation sur Primonial et notre dossier Route du Rhum dans Voile magazine, qui est actuellement en kiosques et applications smartphone…

Et aussi des interviews de skippers participant à la prochaine Route du Rhum, ici :

Route du Rhum 2022. Entretien avec Louis Burton : « La clé est de gérer le transfert de puissance de mon foliateur ! »

Route du Rhum 2022. Entretien avec Kevin Escoffier : « Mon nouvel IMOCA dépasse mes attentes ! »

Route du Rhum 2022. Interview de Maxime Sorel : « Mon IMOCA tape fort, très fort ! »

Route du Rhum 2022. Interview Benjamin Dutreux : « Viser une place dans le top 5, c’est faisable ! »

Route du Rhum 2022. Interview de Yoann Richomme : « Dix Transat gagnées la première semaine »

Route du Rhum 2022. Interview de Quentin Vlamynck : « Mon Ocean Fifty est prêt pour l’Atlantique »