Russie : deux morts à Chebekino après les attentats ukrainiens

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Des infrastructures civiles ont été bombardées samedi dans cette localité de la région de Belgorod. 15 000 personnes sont sans électricité.

Deux personnes ont été tuées samedi 22 octobre lors de frappes ukrainiennes contre la région russe de Belgorod, frontalière de l’Ukraine, a fait savoir le gouverneur régional Vyacheslav Gladkov sur Telegram.

La fusillade visait « des infrastructures civiles dans la ville de Chebekino », a déclaré Vyacheslav Gladkov. « Deux civils ont été tués » et environ 15 000 personnes se sont retrouvées sans électricité, a-t-il dit. Selon le gouverneur, il faudra entre cinq et six heures pour rétablir l’alimentation électrique des habitations.

La Russie, qui mène une offensive en Ukraine depuis fin février, a démenti mi-octobre une « augmentation significative » des tirs en Ukraine sur plusieurs régions frontalières avec la Russie, dont celle de Belgorod, mais aussi Koursk et Briansk. Par exemple, les forces ukrainiennes ont récemment bombardé un dépôt pétrolier près de Belgorod et une centrale électrique à Belgorod, la capitale régionale, cette dernière frappe provoquant une panne de courant majeure.

A LIRE AUSSIUkraine : Dans les airs aussi, la Russie perd la guerre

Je souscris

Contenu de points illimité

Vous lisez actuellement : Russie : Deux morts à Chebekino après les frappes ukrainiennes

À LIRE  Télétravail : box internet, chargeur, PC... Combien consomment nos appareils à la maison ?