Santé. Faute de médecins spécialistes au centre 15, la gestion des « urgences » est « mise en œuvre…

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Si des demandes ont été faites à Noël et au Nouvel An, c’est parce que « les médecins libres ne remplissent pas leurs obligations concernant l’hébergement des patients ambulatoires », devine le Dr Marc Noizet. C’est lui qui, dans sa « capacité » de chef de Samu 68 et entre 15, « a réveillé » il y a quelques semaines, l’Agence régionale de santé (ARS), sur le « danger », estime-t-il, qu’il n’a pas un médecin-chef. pour assurer une administration gratuite entre les quinze, surtout en cette fin d’année encore « covid » et avec la culture relevée par la belle prestation au Samu 68.

« On ne peut pas tout faire avec le même niveau de qualité »

À LIRE  Cdiscount : 189€ de réduction sur le matelas EMMA MATELAS