Seine-et-Marne : les deux amis transforment des voitures…

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

A l’occasion de son dixième anniversaire, l’association, née à l’origine d’un projet étudiant, poursuit la conversion de véhicules thermiques en véhicules électriques.

Originaire de Saint-Pathus (Seine-et-Marne), Sébastien Brosset a fondé une association en 2013 avec Guillaume Prévost, un camarade de classe.

Vendredi 10 février 2023, ils fêteront le dixième anniversaire de leur « bébé », baptisé le « projet étudiant », à la salle des fêtes de Saint-Mard.

Leur 2CV roule à l’électrique

Au départ, les deux jeunes hommes ne voulaient que valider leurs diplômes. Après avoir eu l’idée de construire un kart électrique, ils ont finalement opté pour deux chevaux (2 CV), achetés seulement 1 200 euros sur Leboncoin.

Transformée par des pratiques de retrofit innovantes, elle sera l’une des premières voitures thermiques à se convertir à l’électricité. Achetée en 2014, la 2CV rénovée a pris forme en 2018. Une véritable innovation puisque la méthode du « retrofit », qui consiste à électrifier un véhicule thermique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, n’a été légalisée en France que depuis 2020.

Apporter de l’aide aux autres projets

Sébastien Brosset, qui vit désormais à Saint-Mard, n’a pas son projet en tête à des fins environnementales, mais à des fins pédagogiques. De ce fait, il a présenté sa 2CV électrique plus de 60 fois, et présenté son parcours à de nombreux jeunes : « Ma première intervention à l’école, c’était en 2016-17. Je parle de mon voyage aux étudiants de Villeparisis. Les jeunes se sont identifiés parce qu’ils avaient à peu près le même âge que moi. »

À LIRE  Où aller le jour de la Toussaint ? Les meilleures destinations de voyage en famille

Au cours de cette année, quatre nouvelles interventions sont prévues dans l’école. Universitaire professionnel devenu cadre chez Engie Solutions, le dirigeant associatif de 29 ans souhaite également travailler à Pôle Emploi, et y promeut l’alternance.

Nous voulons aider d’autres jeunes

Alors qu’une grande partie du budget de l’association va aux 2CV et autres véhicules remis à neuf, Sébastien Brosset et ses collègues ont pour objectif d’aider d’autres jeunes de 16 à 25 ans à rejoindre l’association en 2013. Jusqu’à présent, ils n’ont pas seulement aidé un équipage à participer à la Rallye Coupe 4L .

Les deux membres de l’association ont également tenté le raid, qui a finalement été annulé. « On voulait aider d’autres jeunes dans leurs démarches (candidature, recherche de bourses), mais certains pensaient qu’on allait faire un projet pour eux et leur donner de l’argent », regrette Sébastien.

Des projets à venir

Grâce à leur innovation, les deux amis ont remporté plusieurs concours récompensant les initiatives des jeunes. Puis, ils ont récemment trouvé des véhicules de pompiers, dont un véhicule électrique. Et ce projet de rénovation a été repris par d’autres élèves du lycée technique de Saint-Quentin-en-Yvelines.

Une deuxième voiture électrique qui ne fonctionnait pas a également été achetée par Sébastien et Guillaume.

Intéressés par un bateau électrique trouvé lors d’une foire, les partenaires pourraient bientôt pouvoir marcher sur l’eau, après l’avoir acheté.

Enfin, la boîte à savon électrique trouvée lors d’un événement doit encore être peaufinée avant de pouvoir être roulée. Pourtant, ce sera une autre forme de kart, non électrique et sans moteur, mais avec un volant, aussi appelé caisse à savon, qui courra à Plailly (Oise) en 2024. « Il faut le construire. J’ai déjà avoir une idée pour la conception : j’ai récupéré les matériaux, mais il y a beaucoup de soudure à faire et il faut se former », annonce le président de l’organisme.

À LIRE  Examen des impacts cachés de l'industrie du jeu sur le changement climatique

Cet article vous a t’il aidé? A noter que vous pouvez suivre La Marne dans la salle Mes News. En un clic, après inscription, vous trouverez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.