Serrurier, électricien, plombier… Comment éviter de se faire arnaquer lors de dépannages à domicile ?

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Publié le 08/09/2021 à 12:48, mis à jour le 08/09/2021 à 12:21

Sommaire

Question de Lucie

Question de Lucie

Serrurier, électricien, plombier… comment éviter de se faire arnaquer lors de réparations à domicile ?

Vous venez de claquer la porte de votre appartement en laissant les clés à l’intérieur. Vous avez constaté une fuite et de l’eau se répand dans votre salle de bain. Un court-circuit coupe votre installation électrique…

Il est temps de contacter un serrurier, un plombier ou un électricien, avec l’angoisse de se faire arnaquer. Car, en la matière, urgence rime souvent avec arnaque.

Pratiques frauduleuses

Pratiques frauduleuses

En effet, selon la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), la serrurerie, la plomberie, l’électricité et la verrerie font partie des secteurs les plus touchés par les pratiques frauduleuses.

« Il s’agit souvent de trouver un dépanneur en urgence et des professionnels peu scrupuleux peuvent profiter de la situation d’impuissance dans laquelle se trouve le consommateur. Gardez à l’esprit que des obligations d’information s’imposent aux professionnels du bâtiment. Soyez attentif et assurez-vous que l’urgence est réel », prévient la DGCCRF.

Comment gérer la situation pour éviter que la situation ne devienne incontrôlable financièrement ?

Contactez votre assureur

Contactez votre assureur

Premier conseil : vérifiez si vous disposez d’une garantie dépannage dépannage dans le cadre de votre contrat multirisque habitation. Votre assureur peut, selon les garanties, prendre en charge les frais de déplacement du dépanneur, la première heure de travail ; vous êtes responsable du paiement du coût des pièces, voire de l’augmentation de prix (nuit, week-end).

À LIRE  Guerre en Ukraine : la FFB demande au gouvernement des mesures d'urgence

Votre assureur peut également vous fournir une liste d’artisans agréés.

Méfiez-vous des publicités

Ils inondent souvent les boîtes aux lettres, ressemblant parfois à des documents officiels en listant des numéros de téléphone « utiles » (faisant souvent référence à la même entreprise). On les retrouve également sous forme de cartes de visite ou de stickers collés sur les murs ou les portes… Attention, ces publicités peuvent induire en erreur sur la qualité des prestations fournies.

Là encore, la DGCCRF prévoit de préciser les taux horaires de main d’œuvre, y compris les taxes, le montant des frais de déplacement, le devis gratuit, l’indication du bureau central, etc.

Choisissez de préférence un serrurier avec une certaine notoriété, un professionnel qui appartient à un réseau agréé par un constructeur (par exemple, Point Fort Fichet ou Vachette).

Le devis: une priorité

Le devis: une priorité

Avant toute réparation et travaux, l’artisan doit établir un budget qui comprend le montant de l’intervention, le taux horaire de main d’oeuvre (TTC), le temps estimé, le prix des prestations fixes proposées, qu’elles soient payantes ou gratuites du budget spécifique.

Une fois signé, le budget équivaut à un contrat, précise la DGCCRF. Si le budget vous semble excessif, vous pouvez refuser la réparation.

Remise d’une facture dès 25 euros

Comme le rappelle la DGCCRF, il est obligatoire d’émettre une facture supérieure à 25 euros TTC. A votre demande, « un billet à ordre doit vous être remis pour les prestations dont le montant est inférieur à 25 € TTC ». Demandez une facture avant de payer un quelconque montant au professionnel.

À LIRE  "J'ai souffert au Qatar": Témoignages de travailleurs sur le site de la Coupe du monde 2022

Signaler des pratiques douteuses

Face à des pratiques commerciales douteuses, vous pensez avoir été victime d’une arnaque : depuis février 2020, il est possible de signaler la prévention des fraudes. Rejoignez simplement le portail Signal Conso.

Nos dernières réponses à vos questions