SIM : L’Aveyron est le pire élève de…

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le département se classe très bas en Occitanie. Mais rien n’est une « catastrophe », selon Arnaud Animat, responsable du bureau d’éducation routière de l’Aveyron et du Tarn.

Depuis quelques jours, le site de la Sécurité Routière a réalisé une carte interactive qui répertorie toutes les auto-écoles du territoire et renseigne sur leurs spécificités : le type de permis délivré (permis voiture, moto, véhicule cargo, etc.). , le type d’auto-école (associée, traditionnelle ou en ligne), les modes de financement, les méthodes d’apprentissage et les taux de réussite.

Sommaire

81 % de réussite pour le permis moto

Selon ces données, l’Aveyron sera le plus mauvais élève d’Occitanie lorsqu’il s’agira de présenter son permis B. Le taux de réussite dans le département est de 50 %. A noter que le taux de réussite aux permis moto A1 et A2 en Aveyron est de 81%.

« Ces chiffres sont fiables, ils sont officiels. Le précédent Premier ministre Édouard Philippe a demandé la création d’outils de transparence en général », a déclaré Arnaud Animat, responsable du bureau d’éducation routière de l’Aveyron et du Tarn. « La seule question est de savoir quand ces chiffres sont fiables. » Mais il semble qu’ils n’aient pas dévié de la vérité  : le taux de réussite global de l’Aveyron pour le pass B en 2022 était de 51,49 %, et le pourcentage de candidats ayant passé l’examen pour la première fois était de 54,12  %.

Cinq inspecteurs pour tout le département

Des résultats qui ne sont « pas catastrophiques », mais « en fait très moyens », et qui ne s’expliquent pas facilement. « Il y a plusieurs raisons. Déjà, on a vu une baisse du succès depuis le Covid-19. En 2020, c’était environ 60%, puis on est descendu à 55% en 2021, et on est redescendu. » « 

À LIRE  Sa remorque avec des batteries Tesla offre des installations avec ...

En raison du confinement, il est difficile de placer tous les candidats à l’examen pendant longtemps. Mais après un an de violence, le taux de réussite a continué de baisser. « Les cinq inspecteurs de l’Aveyron étaient les mêmes, ils n’ont pas changé la façon de travailler, donc le problème n’est pas là. »

La conduite accompagnée représentait 40 % en 2019

Et quand l’un d’entre eux prendra sa retraite en 2022, le taux de réussite devrait remonter. « Mais non », a demandé Arnaud Animat en s’expliquant : « Avec le sous-inspecteur, en attendant d’être remplacé, il y a 5 700 examens passés en 2022 contre 6 200 en 2021. Normalement, quand il y a des petits espaces, les auto-écoles sont prêtes à avouent les jeunes les plus préparés, car si on n’arrive pas à se placer rapidement, mais qu’il y a une baisse continue du succès, c’est difficile à expliquer. »

« De meilleurs résultats dans le Sud-Aveyron »

« Ces dernières années, la relation entre les jeunes qui ont un test de permis s’est développée », a déclaré le chef du bureau de contrôle de la circulation. Dans les zones rurales comme l’Aveyron, « où la plupart des candidats ont moins de 19 ans », 40% des jeunes ont passé l’examen après avoir choisi de conduire en 2019. « C » est très élevé, l’Aveyron était en . 3 départements principaux en France dans ce domaine. A titre de comparaison, dans le Tarn, on n’a jamais atteint 25 %. » Mais ces 40 % ont nettement diminué, à environ 33 % en 2022. « Quand tu roules avec la voiture de papa et maman pendant un an, tu arrives bien préparé pour l’examen et le taux de réussite est plus élevé ».

À LIRE  Saint Étienne. Le Local à motos : un dépôt de vente multiservices à Montplaisir

En Occitanie

Arnaud Aminat a invité les prochains candidats à vérifier où ils ont obtenu leur licence. « Il y a six centres d’examen : Rodez, Espalion, Villefranche-de-Rouergue, Decazeville, Saint-Affrique et Millau. Et les conditions de circulation ne sont pas les mêmes, chaque centre a ses propres limites. En général, il y a de meilleurs résultats. que celui de Rodez… Il faut y réfléchir ».

Lozère, 69 %

Lot, 69 %

Gers, 66 %

Gard, 63 %

Tarn, 59 %

Haute-Garonne, 53 %

Hérault, 53 %

Hautes-Pyrénées, 52 %

Aude, 52 %

Tarn-et-Garonne, 51 %

Ariège, 51 %

Pyrénées-Orientales, 51 %

 Aveyron, 50 %