Strasbourg : Un patient décède aux urgences après avoir passé 20 heures sur un brancard, selon FO

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le patient est décédé le 1er septembre aux urgences du Nouvel hôpital civil de Strasbourg après avoir passé 20 heures sur un brancard. Cela révèle FO. Selon la relation et la source médicale, le patient était un octogénaire. Il est arrivé en fin d’après-midi le 31 août pour le service, retrouvé mort le 1er septembre vers 14h30 lors de la transmission entre le quart du matin et celui de l’après-midi. Immédiatement après cet événement « inattendu », une note a été rédigée concernant un événement indésirable grave.

Mais cela ne signifie pas nécessairement qu’il y avait un problème de soins. Il s’agit d’une procédure classique, dans de tels cas, l’hôpital explique. La mention « en cours de traitement » identifie les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, qui estiment ne pouvoir rien dire de plus en raison du secret médical.

Urgences en souffrance

L’association FO lui rappelle qu’un autre patient gastro-intestinal est décédé douze heures plus tard, le 17 mars.

dans le même département. Par la suite, des procédures administratives et judiciaires ont été engagées. FO a également écrit au ministre de la santé de l’époque, Olivier Véran, sans obtenir de réponse.

En tout cas, pour le syndicat, cette mort illustre à nouveau la saturation critique des crises. Selon FO ce jour-là, ils travaillaient à 170 % de leur capacité. Et les responsables syndicaux rappellent qu’ils revendiquaient le droit d’être prévenus 36 heures avant les faits.

À LIRE  4 conseils faciles à suivre pour un jardin sain et lumineux cet été