Strasbourg : une unité médicale mobile pour éviter d’aller aux urgences surpeuplées

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Une idée géniale est née d’un constat très simple. Les services d’urgence des hôpitaux sont surpeuplés et beaucoup sont anxieux à l’idée de devoir attendre des heures à l’hôpital pour être confirmé et traité pour une fracture, pour faire poser un plâtre, pour soigner une plaie, une luxation de l’épaule, premier et deuxième degré. brûlures… Tous les traumatismes mineurs sauf les blessures à la tête et au dos et les fractures ouvertes. De même, Thomas Brisson et François Erckert, respectivement médecin et infirmier de l’agglomération strasbourgeoise, ont imaginé une nouvelle alternative pour alléger les services d’urgence et rassurer les patients, avec leur unité médicale mobile (UMM) « tout terrain ».

Unique en son genre en France, confie le médecin, qui se consacre à la prise en charge des pathologies traumatiques à domicile. « Mais soyons clairs, on n’a rien fait de nouveau sur le plan de la médecine, c’est la même chose qu’on pratiquait aux urgences mais à domicile, pour plus de confort pour les patients. »

Ainsi, l’UMM peut « réaliser des soins au même titre qu’un service d’urgence comme la radiologie, l’immobilisation, prescrire des antalgiques, faire des sutures, ou encore un suivi (avec accord préalable du patient et de son médecin traitant) », explique le Dr. Thomas. Brisson Peu importe que ce soit à la maison ou au travail, tant que cela ne se fait pas sur la voie publique. L’unité médicale mobile peut intervenir dans une salle de sport, une maison de repos ou un bâtiment. « Mais pas plus de quatre étages, précise le médecin, car le matériel de radiographie pèse tout de même 80 kg. »

Au chevet du patient

Par son expérience, dix ans aux urgences du SAU-SMUR de Haguenau pour Thomas Brisson et cinq ans d’expérience aux urgences de Strasbourg pour François Erckert, infirmier diplômé d’Etat, les deux professionnels de santé savent répondre aux priorités. . Équipés d’un petit utilitaire, qui permet de transporter rapidement tout le matériel nécessaire à toutes les interventions de traumatologie, mais aussi d’un appareil à rayons X facilement transportable monté sur pneus, ils accèdent au lit du patient. Son rayon d’action s’étend de l’Eurométropole au nord de Haguenau, du Kochersberg et de la frontière allemande. Vos patients ? « Souvent des personnes en Ehpad, des personnes isolées, celles qui ne peuvent pas trop se déplacer, mais aussi dans les infirmeries des usines pour soigner les ouvriers… »

À LIRE  Le monde du football regarde le marché du CBD

Concrètement, ce service est offert par ces professionnels de la santé depuis janvier dernier. Du lundi au vendredi, (sauf le mercredi), de 8h à 18h et même le week-end de 13h à 18h, l’UMM se déplace au plus vite chez le patient. Avec la prise en charge de la Sécurité sociale, la franchise est d’environ 60 euros, mais cela peut être en partie pris en charge par la mutuelle du patient.

Accessibles via leur site internet, par téléphone, mais aussi en appelant votre médecin, vous pourrez bientôt les contacter via le 116 ou le 117. Pour le moment, l’équipe de l’UMM n’envisage pas de développer ce concept original dans le reste de la France. Elle préfère se concentrer sur une réponse simple et rapide aux urgences locales, et c’est déjà beaucoup.