Sylvain Tesson : « La neige est un élément ultime »

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Après quatre hivers passés à traverser les Alpes à ski, l’écrivain Sylvain Tesson fait l’éloge de la neige et de la montagne dans « Blanc », son dernier succès en librairie.

Sylvain Tesson chez lui à Paris. (A. Mounic/L’équipe)

Après quatre hivers passés à traverser les Alpes à ski, l’écrivain Sylvain Tesson fait l’éloge de la neige et de la montagne dans « Blanc », son dernier succès en librairie.

mise à jour le 19 décembre 2022 à 14h02

Sylvain Tesson habite un charmant duplex niché au septième étage sans ascenseur du quartier Saint-Michel à Paris. L’écrivain-aventurier de 50 ans nous y a accueillis pendant plus d’une heure pour évoquer sa traversée des Alpes à ski, en quatre hivers, de Menton à Trieste. Un voyage qu’il raconte dans Blanc (éd. Gallimard), son dernier livre, sorti en octobre, qui occupe depuis la première place dans la vente d’essais et de documents. Autour d’un thé noir fumant, l’auteur de Dans les forêts de Sibérie (2011) et La Panthère des neiges (Prix Renaudot 2019) a confirmé sa fascination pour la montagne mais aussi son amour pour les vagues salées de l’Atlantique ou sa pratique de courir en la mer. le coeur de Paris.

À LIRE  La richesse oisive est misérable