Télécom : les prix des forfaits augmentent

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Les opérateurs profitent de l’effet vent contraire de l’inflation pour augmenter leurs prix.

Dans leur jargon marketing, les opérateurs de télécommunications appellent cela « plus pour plus » : plus de service et plus d’argent. Les consommateurs constatent notamment une flambée de leurs factures, alors qu’ils connaissent déjà une hausse des prix de l’énergie et de nombreux produits de consommation courante.

Selon le baromètre de novembre, établi par le comparateur en ligne Ariase, le prix moyen d’un abonnement mobile a augmenté de 19,6 % en un an. Dans le fixe (fibre optique et ADSL), la hausse a été moins brutale, à 6,1 %, en ligne avec le taux d’inflation en France (6,2 % en octobre, selon l’INSEE), mais elle confirme la hausse tarifaire du mouvement amorcé par les deux. ans et est passé de l’ADSL à la fibre optique.

Bouygues Telecom facture désormais 50,99 euros pour son abonnement fibre haut de gamme (Ultym), soit 4 euros de plus qu’il y a un an. Orange a été le premier à franchir la barre symbolique des 50 euros en fixe, en avril, lors de la sortie de sa dernière Livebox. SFR s’est positionné à 50 euros tout rond. Gratuit juste en dessous (49,99 euros). Fini le temps des offres triple play (Internet, TV, téléphone) à 30 euros par mois…

Changements de contrats en cours de route

Personne n’échappe à la valse du label. Les clients qui ont fait des affaires à des prix attractifs ces dernières années ne sont pas à l’abri de mauvaises surprises. Les opérateurs n’hésitent pas à ajouter 3, 4 voire 5 euros par mois au prix d’un forfait, mobile ou fixe, en échange de plus de services (données ou débits supplémentaires, appels vers l’étranger, forfaits journaux ou podcast, etc.), sans l’utilisateur ayant demandé quoi que ce soit ou en ayant réellement besoin.

À LIRE  2022, le top 10 éditorial : Maxence

Plus généralement, ces modifications de contrat en cours de route sont valables, si le consommateur est informé au moins un mois avant la mise en œuvre de la modification. Mais ils ont envoyé une vague de messages de protestation sur les forums Internet des opérateurs. Le client doit avoir la possibilité de refuser cette nouvelle offre et pouvoir résilier le contrat…, avec le risque de devoir souscrire à une offre d’un concurrent dont le prix va augmenter.

Même le gonflage BBM Free. L’opérateur détenu par Xavier Niel (actionnaire individuel du Monde) n’a, en janvier, pas touché le prix de ses deux forfaits mobiles depuis cinq ans, à 2 euros et 19,99 euros par mois. En revanche, il n’a pas hésité à augmenter le prix de son offre intermédiaire (Série Gratuite) : en un an, il est passé de 10,99 euros par mois à 14,99 euros, un bond de 36 %. , suite au concours. L’option à 2,99 euros, avec des appels illimités et plus de données, a également été ajoutée à l’offre à 2 euros, ce qui la rend identique au mini forfait du concurrent qui se vend autour de 5 euros.

Il vous reste 48,54% de cet article à lire. Ce qui suit est réservé aux abonnés.

Vous pouvez lire Le Monde sur un appareil à la fois

Ce message sera affiché sur d’autres appareils.

Parce que d’autres personnes (ou vous) lisent Le Monde et ce compte sur un autre appareil.

Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

À LIRE  Face à une potentielle coupure d'électricité, les Varois et les Azuriens sont...

Comment arrêter de voir ce message ?

En cliquant sur  »  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à voir Le Monde avec ce compte.

Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

Ce message sera affiché sur d’autres appareils. Ce dernier restera connecté à ce compte.

Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais les utiliser à des moments différents.

Vous ne savez pas qui est l’autre personne ?

Nous vous conseillons de changer votre mot de passe.