Témoignage – Comment Florian a profité d’une faille de Tesla…

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Calculateur Tesla ou erreur tactique, ces Model Y sont-elles proposées à un prix permettant de profiter du maximum de bonus ? Pour Florian, qui est allé chercher son exemplaire à Rennes ce samedi 14 janvier 2023, c’était un bénévole. De bonne humeur, et bien conseillé par la communauté de passionnés de la marque, il a validé sa demande au bon moment, pour réaliser une opération quasi blanche, avec la récupération de sa Model 3.

Sommaire

Pas un long fleuve tranquille

Les prix chez le fabricant américain à la mode ne sont pas un long fleuve tranquille. Dans la première quinzaine de décembre 2022, la Tesla Model Y Propulsion était exposée à partir de 49 990 euros, soit 47 990 euros remise de la prime gouvernementale alors à 2 000 euros pour un prix d’achat compris entre 47 000 et 60 000 euros.

Quelques jours après une baisse de 3 000 euros de la Model 3, nous avons pu observer un « réajustement tarifaire » du même montant pour sa version SUV. Cela vient-il du fabricant ou d’un problème interne ? Nous avions reçu comme réponse qu’il s’agissait « d’une erreur ».

Cependant, certains experts de Theslaist ont pu valider sa demande, dont notre interlocuteur Florian Bourvon. Il faut dire que c’était une véritable aubaine dont il fallait profiter. Avec 3 000 euros de moins, le prix de base du Model Y a été ramené à 46 990 euros, ce qui lui a permis de prétendre au bonus maximum de 6 000 euros. A 40 990 euros donc, 7 000 euros étaient à gagner en un clic de souris.

Le retour des 3 000 euros de moins

Avec le retour au prix de départ et la suppression du bonus pour la tranche de 47 000-60 000 euros, il fallait donc se résoudre à débourser au moins 49 990 euros pour acquérir une Tesla Model Y.

Mais voilà, depuis quelques jours, une nouvelle remise de 3 000 euros est apparue qui permet de bénéficier de la prime gouvernementale maximale de 5 000 euros pour 2023. Et cette fois sans bug ! Le montant du chèque à signer pour le modèle de base est ainsi ramené à 41 990 euros.

Il y en a sûrement 1 000 de plus que lors du pseudo bug de décembre, mais avec un gain de plus de 1 000 euros. Le delta est donc de 8 000 euros cette fois. Un bonheur pour ceux qui ont raté le train il y a moins d’un mois, sans pour autant provoquer de déception chez les bénéficiaires de la première heure.

L’élue est… la Renault Megane !

Dans le Finistère, Florian Bourvon, 33 ans, jeune père de famille, conduisait encore en 2021 un SUV Ford Kuga diesel en finition haut de gamme Vignale : « Je m’intéressais déjà aux électriques et regardais des vidéos sur Youtube, dont Clean car Pour mon fils Alban, je souhaite participer à la transition énergétique, tant au niveau de la mobilité que pour la maison, à force de faire face à des oppositions, cette transition ne va pas assez vite.

Avez-vous déjà une Tesla en vue ? « Non, je m’intéressais à divers modèles, et même aux hybrides rechargeables au départ. Pour les électriques, je pensais aux coréennes Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6, mais aussi à la Volkswagen ID.4 ».

Il avait tout de même une préférence pour la Mégane E-Tech : « J’aime beaucoup la gamme Renault et le visage de cette voiture. Finalement, je l’ai quittée pour deux raisons. Déjà pour des délais de livraison vraiment trop longs. Mais aussi pour les prix fantomatiques. Pour parler de sa Mégane, Renault sait le faire. Mais communiquer les prix… Au moins chez Tesla c’est transparent et il n’y a pas 36 options ».

Une Licorne s’impose

« Sans rien dire, un de mes collègues avait commandé une Tesla Model 3. Un jour de septembre 2021, il nous a envoyé une photo de lui à Nantes, à côté de sa nouvelle voiture. Cela m’a permis de le découvrir, d’abord en tant que passager, puis au volant. Je savais donc à quoi m’attendre avec Tesla et j’ai posé des questions sur les limites de charge. Le soir même, j’ai réservé ma Model 3 sur le site du constructeur, pour 100 euros », se souvient Florian Bourvon.

À LIRE  Automobile. Une voiture sur cinq a une jauge trafiquée : comment l'éviter

« A 37 000 euros, bonus dégressif, à quoi s’attendre ? J’ai vu cet achat comme un investissement à long terme, grâce aux économies réalisées sur le gasoil. Le Ford Kuga 2 l 180 CV consomme 7 litres aux 100 km. Les prix du carburant seront de plus en plus élevés. C’était donc le bon moment pour moi », plaide-t-il.

Le jeune Breton a reçu une Licorne : « Commandée en septembre 2021, ma Model 3 m’a été livrée à Nantes le 8 décembre suivant. J’ai une licorne. C’est-à-dire le modèle de transition équipé de l’ancien moteur de 325 ch mais de la nouvelle batterie de 60 kWh. En plus de l’autonomie un peu plus longue, j’ai profité de nouveaux équipements comme le volant et les sièges arrière chauffants.

Le Model Y moins cher que la Model 3

« Je ne regrette pas du tout le passage du thermique à l’électrique. Faisant office de bêta-testeur pour la cheminée, mon compagnon a finalement abandonné sa Twingo thermique 3 portes au profit d’une Zoé. Il n’a pas hésité longtemps avec la moins pratique Peugeot e-208. La Renault est plus haute, ce qui facilite par exemple l’installation de notre fils dans le véhicule », compare Florian Bourvon.

« En fait, je voulais moi-même un modèle Y en partie pour cette raison même. Aussi parce que je mesure 1,91 m pour 100 kg, et que je dois faire comme un grand-père pour sortir de la Model 3, en m’accrochant au tableau de bord, par exemple. Et puis il y a le hayon. Lorsque j’ai acheté le Model 3, le SUV n’était disponible qu’en version Long Range et Performance. J’ai donc décidé de garder ma berline en attendant le Model Y Propulsion », témoigne-t-il.

En août 2022, le SUV paraît moins cher en France que la berline dont les prix avaient jusque-là explosé. « À ce moment-là, dans la communauté, nous avons tous sorti nos cartes de crédit pour faire une réservation. Tesla a pu récupérer ma Licorne pour 47 000 euros que j’avais achetée en escomptant 37 000 euros de bonus. J’ai pu non seulement faire une mise à niveau du véhicule, mais aussi ajouter de la valeur en même temps. »

Le scénario s’effondre

« J’aurais dû suivre mon idée depuis le début. Mais j’ai attendu. Parce que de nombreux propriétaires de Model 3 souhaitaient commander un Model Y en même temps qu’ils retournaient leur ancienne Tesla, le montant de reprise a chuté au fil des jours : 45 000, 43 000, 42 000, 41 000, etc. Le constructeur aurait dû faire une OPA moins attractive dès le départ, disons 42 000 euros. Le prix de la berline est alors tombé sur celui d’occasion », revient encore Florian Bourvon.

Les cadeaux ont commencé: « En septembre ou octobre, Tesla a commencé à proposer l’attelage sur le modèle Y. Dans la communauté, nous avons pensé que nous devions faire des compromis, que nous pourrions avoir quelque chose de mieux en ce moment. Noël approche et Tesla cherchait vraiment vendre cette voiture. En novembre, nous avons pu profiter de deux options gratuites pour choisir entre l’attelage, l’intérieur blanc ou une couleur différente pour la carrosserie.

Une opération réussie ? « Il y a eu pas mal de commandes à la suite de cela. Tesla a poussé pour la livraison, code VIN attribué rapidement. C’était à la limite du harcèlement pour être payé. À la mi-décembre, Tesla a ajouté 10 000 km supplémentaires de recharge gratuite dans ses stations.

Bug ou pas ?

« J’ai toujours eu l’idée de tergiverser. Je l’ai fait deux fois. La première pour attendre décembre 2022. La seconde j’ai voulu la reporter à 2023. Et puis il y a eu cette affaire du soi-disant bug. Ces 3 000 euros moins en exemplaires blancs sans options nous a permis de bénéficier du bonus de 6 000 euros et de baisser le prix à 40 990 euros », confirme Florian Bourvon.

« Dans la communauté, nous avons été interpellés : erreur ou pas ? Certains de ceux qui avaient déjà une commande en attente risquaient à nouveau à 250 euros, voyons voir. J’ai aussi commencé. Certains ont recherché le code sur le site de Tesla. On a noté qu’il n’était pas bien écrit. En gelant la prime à 2 000 euros, toutes les commandes devenaient éligibles à ce montant. En fait, ce problème pourrait être similaire à un bogue que Tesla a dû corriger. Mais il n’a pas expliqué directement cette baisse de 3 000 euros », estime-t-il.

À LIRE  RdvPermis : réservez en ligne pour un test de permis de conduire valide (Méthode en ligne)

Une opération volontaire ? « Il y a quelque chose à perdre dans la gestion des prix de Tesla. Avec d’autres membres de la communauté, je pense que le fabricant voulait tester sur le marché un lot de modèles Y blancs, pour voir si cela fonctionnerait. Et ça a très bien fonctionné. »

L’instant où il dégaina la CB

« Lorsque je me suis inscrit pour la deuxième fois, j’ai utilisé l’application Telegram pour être averti lorsque de nouveaux véhicules étaient disponibles. Le mardi 27 décembre, il y a eu beaucoup d’annonces, mais je n’y suis pas allé car les Model Y vendues étaient situées à Paris, ainsi que dans le sud et l’est », explique Florian Bourvon.

« Deux jours plus tard, il était 16 heures, je m’en souviens bien, l’annonce d’un exemplaire tombait à 40 990 euros dans l’Ouest, c’est-à-dire en Bretagne. J’avais la carte bancaire devant le clavier car je savais que ça pouvait arriver à tout moment. J’ai pu confirmer. Je suis content d’avoir commencé, de ne pas trop y avoir pensé », veut-il partager.

Que se passe-t-il avec la première réservation ? « Certains ont payé le double des 250 euros. J’ai pu jouer la clause d’absence du contrat de financement pour obtenir le retour ».

Chaud pour la reprise

Florian Bourvon a également eu beaucoup de chance avec la reprise : « Je l’avais testé moi-même sur Internet, chez LeBonCoin.fr. A 42 000 euros, il n’a pas mordu. Quand je suis descendu à 40 000, ils m’ont demandé de laisser la voiture pour moins cher, 38 000 ou 37 000 euros. Je suis donc passé par un site d’enchères entre garagistes et ils m’ont attiré avec un échange attractif de 38 800 euros.

Serré!? « Finalement, j’ai reçu une offre réduite à 35 000 euros. C’est le groupe Bodemer Auto qui s’est présenté, représentant Briocar à Rennes, des gens adorables. J’ai renvoyé une contre-proposition de 35 500 euros, qui a été acceptée après discussion. Tesla n’a proposé que 31 500 euros.

« J’ai vraiment eu peur jusqu’au dernier moment que ma reprise soit annulée, du fait de la baisse des prix sur les Model Y et Model 3. Elle intervient quelques heures avant la signature définitive de mon contrat », a-t-il conclu.

lire aussi

Tesla Model Y Propulsion : une baisse de prix vous permet d’avoir le bonus de 5000€ !

Automobile Propre et moi-même remercions Florian Bourvon pour sa réactivité, sa disponibilité et de nous avoir permis de partager avec lui l’accueil de son Model Y. Je remercie également David, le community manager, qui m’a permis d’entrer en contact avec ce lecteur très compréhensif. .

Il y avait quelques personnes quand nous sommes arrivés chez Tesla Rennes, Florian Bourvon et moi-même. J’ai eu l’honneur de le récupérer à la gare de Rennes et de l’y transporter, juste à temps pour la réunion de 14h00.

L’équipe de construction a été très attentive aux nouveaux arrivants, offrant rapidement un verre en attendant d’être servi.

La signature des documents s’est faite très rapidement. En seulement 10 minutes, notre lecteur avait tout en place pour déverrouiller son Model Y et vérifier d’éventuelles anomalies. Déjà satisfait de la finition de sa Model 3, il nota notamment l’alignement des éléments de carrosserie et des vitrages, puis inspecta l’habitacle.

Vraiment sympa et assez présent, Tesla Advisor est venu s’assurer que tout allait bien. Connaissant la réponse à l’avance, j’ai proposé une photo en situation avec son client. Ce qu’il a rejeté. C’est une constante chez Tesla, que je respecte, tout comme la demande de ne pas prendre de photos à l’intérieur.