Toulouse. Un guide de voyage pour personnes en situation de handicap crée une formation unique en France

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

La Tolousaine Marie Fournier propose des visites touristiques et des séjours sur mesure pour les personnes en situation de handicap. Et il vient de créer une formation unique en France.

Lorsqu’on parle d’insertion des personnes à mobilité réduite, l’insertion professionnelle et l’accessibilité aux rues et aux édifices publics viennent tout de suite à l’esprit. Et le loisir dans tout ça ? Angle mort de ce problème de société majeur, le tourisme pour les personnes à mobilité réduite est devenu le centre de la vie professionnelle de Marie Fournier.

Donner du bonheur à travers le tourisme

Tolousaine, originaire de l’Aveyron, a créé Handi’Tour Guide en 2016 et est devenu plus tard le premier guide de voyage pour les personnes en situation de handicap.

Après un BTS Animation et gestion du tourisme local, ce sont ses différentes expériences de vie (guide-conférencière, réceptionniste, éducatrice, aide-soignante, etc.) qui ont conduit Marie à se spécialiser dans cette matière. « Au début, un seul collègue le faisait, au Canada. Maintenant ça commence à se développer », raconte la jeune femme.

« Il est temps de casser les préjugés pour voir la personne comme un client potentiel avant de voir son handicap ».

Des séjours de cinq jours maximum

Au quotidien, Marie Fournier veut donner du bonheur aux personnes en situation de handicap à travers le tourisme, les sorties, le développement culturel. Les séjours durent jusqu’à cinq jours et vont de la visite guidée à la découverte des plus beaux musées et lieux touristiques de la ville rose… et d’ailleurs, dont Londres encore récemment ! « Je peux même m’inclure dans des groupes avec une ou plusieurs personnes handicapées », dit-il.

Un gros travail préparatoire avant chaque voyage

Marie est demandée aussi bien par la personne elle-même que par les institutions, les éducateurs, les familles ou les représentants légaux. Un travail préparatoire intensif est obligatoire pour chaque voyage. « Nous regardons ensemble, avec la personne, quelles attentes elle a de son séjour. Et ils peuvent être accompagnés par du personnel médical ou social. Mais je ne fais pas de réservation.

À LIRE  Loire Pas de voyage en Suède pour ces Roannais, prix du carburant en cause

Le guide accompagnateur, qui vous accompagne la journée et assure votre présence la nuit si nécessaire, propose un forfait journalier de 290 euros, et les frais supplémentaires sont à la charge de la personne ou de son environnement. « En revanche, je ne suis pas d’accord pour accompagner des personnes qui ont un grand handicap. Comme ce ne sont pas des vacances pour moi, il y a une grande responsabilité », veut-il cadrer.

Elle lance une formation unique en France

Aujourd’hui, Marie indique que « la demande explose ». C’est pourquoi notre Tolosana souhaite transmettre son expérience sur le terrain. Les jeudi 3 et vendredi 4 novembre 2022, il assurera à la Ciutat Rosa une formation sur le métier de guide de voyage pour touristes en situation de handicap. Une première en France qui en appelle d’autres dans le futur.

Professionnels du tourisme, soignants, éducateurs… L’objectif affiché de La Tolousaine est de « créer un réseau entre nous, identifier les situations de handicap, évaluer les besoins… En multipliant le nombre de guides, ce public pourra accéder au tourisme et la culture comme tout le monde Par ailleurs, les agences de voyages recherchent de plus en plus ces profils. L’idéal serait de certifier cette formation, de l’activer dans le Compte Personnel de Formation (CPF) et à terme que ce métier soit reconnu par l’Etat ».

L’humain, l’inclusion, l’égalité avant le loisir : grâce à Marie Fournier, ces théories deviennent concrètes.

Cet article vous a-t-il été utile ? A noter que vous pouvez suivre Actu Toulouse dans l’espace My Actu. En un clic, après votre inscription, retrouvez toutes les actualités de vos villes et marques préférées.

À LIRE  Croisière : ce que vous devez savoir avant de réserver