Ultraviolet F77 : la moto électrique low-cost indienne arrive

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Dévoilé il y a plusieurs mois dans sa version finale, l’Ultraviolet F77 vient de débuter sa dernière série de tests. Livraison prévue avant fin 2022.

Face à l’impulsion du gouvernement qui veut sortir les véhicules thermiques, le deux-roues électrique fait sa révolution. Alors que le marché en est encore à ses balbutiements, de nombreuses start-up se positionnent sur le segment avec une offre à la fois inédite et 100% électrique. C’est le cas d’Ultraviolet Automotive et de son F77.

Présentée sous forme de concept en 2018 puis dans sa version finale en 2019, la nouvelle moto électrique indienne n’a jamais été aussi proche du lancement. Il y a quelques jours, le constructeur a débuté les derniers tests de sa machine sur les pistes de l’aéroport de TAAL dans l’état du Tamil Nadu. Une dernière étape avant les premières livraisons attendues en fin d’année.

Jusqu’à 150 km/h

Pour sa première moto électrique, Ultraviolette a choisi des caractéristiques musclées. Sans aller chercher les modèles Zero Motorcycles ou Energica sur le terrain, le constructeur assimile les performances de son premier modèle à un modèle thermique équivalent à 400 ou 500 cm³. Propulsé par un moteur électrique de 27 kW (36 ch), l’Ultraviolet F77 promet une accélération de 0 à 100 km/h en 7,7 secondes et une vitesse de pointe de 150 km/h. A l’usage, trois modes de conduite sont proposés : Eco, Sport et Insane, clin d’œil au mode « Ludicrous » de Tesla.

Alimenté par trois packs de batteries, le F77 annonce 130 à 150 km d’autonomie sur une seule charge. Dans sa fiche technique, le constructeur annonce une capacité de 4,2 kWh, mais on ne sait pas si cela correspond à un seul forfait ou à la combinaison des trois (vu les performances annoncées, on penche pour la première option !). Équipée d’un chargeur intégré de 1 kW, la moto électrique d’Ultraviolette met 5 heures à se recharger. Pour les plus pressés, un deuxième chargeur de 3 kW est disponible en option. En externe, il limite le temps de charge à environ 1h30. Il existe également un port combo CCS pour une charge rapide CC.

À LIRE  Voitures électriques : quand finiront-elles à égalité avec la chaleur ?

lire aussi

Plus de 65 000 réservations

Test Energica Experia : la meilleure moto électrique ?

Sur son site Internet, Ultraviolette annonce avoir reçu plus de 65 000 précommandes dans le monde. Un chiffre qu’il faut tout de même prendre avec précaution, le constructeur n’ayant demandé aucune caution. Côté prix, le F77 devrait dépasser les 350 000 roupies soit environ 4 400 euros. Un tarif qui semble abordable pour l’Europe, mais qui reste élevé en Inde, où le salaire moyen ne dépasse pas 400 € de l’heure. mois.

De la batterie au moteur, en passant par le châssis et le carénage, Ultraviolette fabriquera et assemblera tous les composants dans une usine située à Bangalore dans le sud du pays. Pour 2023, l’entreprise table sur 12 000 à 15 000 livraisons, tout en indiquant qu’elle est déjà en mesure d’augmenter sa capacité de production en fonction de la demande du marché. Un chiffre qui paraît colossal, mais qu’il faut relativiser avec la taille du marché indien, où plus de 20 millions de motos sont vendues chaque année.