« Un voyage insolite n’est pas forcément un voyage de luxe »

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Sommaire

Salon du voyage insolite en mars 2023

Organisé sur trois jours, du 10 au 12 mars 2023, à Paris, à l’initiative de Daniel Benchimol, le Salon du voyage insolite se veut une première en France et en Europe. Cet évènement accueillera 80 exposants : des offices de tourisme français et étrangers, des hébergements, des prestataires, des éditeurs de journaux de voyage, etc. Il entend fédérer un « grand public » en quête de vacances hors des sentiers battus.

L’idée est venue de Daniel Benchimol, ancien animateur, chroniqueur, présentateur et producteur de télévision spécialisé dans les voyages. &#xD ;

&#xD ;

Du 10 au 12 mars 2023, le premier salon du voyage insolite se déroulera dans le cadre historique extraordinaire du Cirque d’hiver Bouglione, 110, rue Amelot, dans le 11e arrondissement de Paris. L’Association des journalistes touristiques a décidé de le parrainer.

&#xD ;

Un vrai marché en cours de structuration

Quatre-vingts exposants sont attendus : des offices de tourisme, certains étrangers – par exemple d’Espagne ou de Louisiane -, d’autres français, comme Arras, Amiens ou encore cette petite ville de l’Allier appelée La Palice, devenue célèbre dans les années 1960 pour ses embouteillages. sur la nationale 7. Ou la commune libre de Montmartre à Paris. &#xD ;

&#xD ;

Il y aura aussi une vingtaine d’hébergements (bien sûr assez insolites), des prestataires qui seront aussi différents que Trois mâts Le Belem, Le Ponant croisière car il propose des itinéraires rares, ou encore le Zoo de Thoiry, qui, selon Daniel Benchimol, « déplacez-vous vous-même ».  » vert » ».

Parmi les exposants Coocou et ses cinq espaces écologiques, chacun avec une vingtaine de cabanes sur assise ou cabanes flottantes (photo @elsa_cyri | Coocou)

À LIRE  Croisière polaire, le National Geographic Resolution jette l'ancre à Papeete - Polynésie 1ère

A ceux-ci s’ajouteront quelques éditeurs de revues de voyage, quelques producteurs, quelques sociétés. La destination étrangère « mystère » sera enfin révélée en février.

Le tourisme insolite, une démarche différente du tourisme classique

&#xD ;

Si la matinée du 10 mars sera réservée aux professionnels, ce salon du voyage insolite s’adresse au « grand public ». L’entrée sera également gratuite : il faudra toutefois s’inscrire au préalable sur le site internet du salon pour obtenir un badge d’entrée. &#xD ;

&#xD ;

Ce premier salon du tourisme insolite attend 18 000 visiteurs. « Bien sûr nous aurons des seniors, mais nous attirerons aussi, insiste Daniel Benchimol, un public plus jeune et plus connecté qui recherche de plus en plus des déplacements différents. »

&#xD ;

Le metteur en scène assure que ce spectacle « sera aussi un voyage insolite en soi » : outre les propositions insolites des exposants, toute une série d’animations mêlant cirque et voyage sont prévues pour les visiteurs.

« Le voyage insolite était initialement un concept apprécié et recherché par les journalistes. Mais depuis cinq ans, le voyage insolite n’est plus un épiphénomène. Ce concept correspond désormais à un véritable marché en cours de structuration.& #xD;