Utilisation de pesticides dans le jardin : voici les amendes pour non-respect de cette règle

Photo of author
Written By MilleniumRc

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

L’utilisation des pesticides est réglementée par la loi, tant pour un usage professionnel que personnel. En effet, l’utilisation de ces produits n’est pas anodine. On vous l’explique.

Sommaire

Utilisation des pesticides au jardin : que dit la loi ?

Adoptée en 2014, la loi Labbé interdit l’utilisation de produits phytosanitaires de synthèse dans les jardins et les espaces verts. En 2017, l’interdiction a été étendue aux gouvernements des États et locaux. En 2019, les particuliers ont également été concernés par l’interdiction d’utiliser des pesticides. En effet, ces produits sont toxiques non seulement pour votre santé mais aussi pour l’environnement. Pour cette raison, tournez-vous vers des produits de jardin plus naturels.

Utilisation des pesticides au jardin : quelles sanctions en cas de non-respect ?

Comme pour toute loi, il y a une sanction si ces conditions ne sont pas remplies. La loi Labbé inflige une peine de prison de 6 mois et 150 000 euros pour non-respect des conditions d’utilisation des produits phytosanitaires. Cette sanction est la plus sévère, le juge pourra revenir sur sa décision au cas par cas.

Lire aussi : Compostage obligatoire : voici le montant de l’amende pour non-respect de cette règle

Comment éviter les pesticides au jardin ?

Ne pas utiliser de pesticides dans le jardin, c’est possible ! En effet, il existe une multitude de produits naturels pour prendre soin de vos plantes. Ces solutions sont beaucoup plus économiques. Pour vous débarrasser des parasites, vous pouvez utiliser du vinaigre blanc. Mélanger avec de l’eau et du savon noir pour faire un puissant insecticide. Vous pouvez aussi faire de l’engrais naturel ! Pelures de banane, coquilles d’œufs, marc de café… tous ces produits naturels vous aideront à renforcer vos plantes.

À LIRE  Ne vous souciez plus jamais de savoir comment couper la lavande pour l'hiver ? Ce sont des gestes approuvés par les jardiniers professionnels

Que faire si mon voisin épand des pesticides dans son jardin ?

Par conséquent, l’utilisation de pesticides dans le jardin (à usage non professionnel) est interdite. Si votre voisin l’utilise, il est préférable d’entamer un dialogue avec lui et de lui expliquer les faits pour trouver un terrain d’entente. Informez-le du cadre légal applicable et du montant de la sanction, ainsi que des sanctions en cas de non-respect. Demandez si des alternatives moins nocives peuvent être trouvées. Pour protéger votre jardin et vous protéger, vous pouvez planter une haie.

Si le dialogue échoue, vous pouvez envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) et dire à votre voisin d’arrêter d’utiliser des pesticides.