Vendée Globe 2024 : Jean Le Cam sera au départ aux couleurs du Finistère

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Le Conseil Départemental du Finistère et Armor-lux seront les principaux partenaires de Jean Le Cam lors du prochain Vendée Globe. Le Finistère, favori du grand public, ira donc en solitaire pour le sixième tour du monde.

Un des plus beaux défis sportifs que Jean Le Cam relève une nouvelle fois

Lors du prochain départ du Vendée Globe en novembre 2024, Jean Le Cam courra à bord du nouvel IMOCA. Avec un bateau tout armé et équipé dans son chantier naval de Port-La-Forêt, le Finistérien se lance dans un tout nouveau projet, alliant innovation et mesure. En fait, il aura un Imoca construit par David Raison, certes en plein cintre comme en ce moment, mais pas de foil… Cet Imoca sera conçu dans les mêmes formes qu’Éric Bellion, qui est actuellement en construction pour les compétences en piscine. et les coûts.

Alors que les budgets des bateaux neufs s’envolent dans le cadre de la course à la technologie, Jean Le Cam va mettre en place un projet performant à base de compteurs qui permet au marin de garder le contrôle total de son bateau. Le budget total du projet sera d’environ 4 millions d’euros. « L’innovation économique est au cœur du défi sportif que nous nous lançons aujourd’hui pour un tour du monde en solitaire ! Mes choix techniques sont de mettre le navigateur, et non la technologie, au cœur du bateau. fonde Jean Le Cam.

De belles valeurs de solidarité 

Jean Le Cam naviguera spécialement pour les enfants ASE pris en charge par le Conseil Départemental. Près de 2 200 mineurs sont pris en charge par le Conseil de Faculté dans le cadre de la politique ASE (Aide sociale à l’enfance). Un partenariat renforcé permettra aux enfants qui souvent n’ont pas grand-chose à associer à l’ensemble du projet, de la construction d’un bateau au départ et à l’arrivée d’une régate ! « L’enjeu est de donner à ces enfants qui nous sont confiés une raison d’être heureux et fiers, de les entraîner dans de belles dynamiques, de leur donner quelque chose que les autres n’auront pas », commente Maël de Calan.

À LIRE  Claviers gourmands Piano aux Jacobins

Un budget maîtrisé, un club d’entreprises associé pour construire une équipe du Finistère !

Le budget total sera d’environ 4 M€ HT sur quatre ans au total. La moitié de ce montant, soit environ 500 000 € par an, sera financé par le Conseil Départemental, financé par l’Agence d’Attractivité et la marque « Tout commence en Finistère », sans impact sur le budget départemental puisqu’il s’agit de redéployer des prêts existants déjà engagés à l’attractivité politique. Armor-lux en déboursera un quart, soit environ 250 000 euros par an.

D’autres acteurs rejoindront le projet autour du Business Club, qui rapportera au total environ 1 million, soit environ 250 000 euros par an. « La Table Ronde du Club Entreprise est en cours, nous comptons réunir 5 à 10 entreprises pour rejoindre ce grand projet. Au-delà du challenge sportif, les valeurs humaines et sociales incarnées par ce projet offrent aux entreprises locales l’opportunité de s’impliquer aux côtés des jeunes Finistères dans le cadre de leur politique RSE, précise Jean-Guy Le Floch, Président d’Armor- Lux.

Le bateau lui-même sera financé et équipé par le Crédit Agricole du Finistère qui, avec Jean Le Cam, poursuit son engagement historique en contribuant à renforcer encore « l’équipe Finistère ».

Selon un communiqué de presse de l’agence Kaori.