VIDÉO. Paris 2024 : Rémy Boullé, Parachute Commandos, rêve d’or paralympique aux Jeux de Paris

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Médaillé de bronze en paracanoë aux Jeux paralympiques de Tokyo, l’ancien parachutiste commando Rémy Boullé a raconté dimanche son incroyable histoire dans le grand format « Stade 2 ».

« Le kayak est un symbole de toujours en avant, toujours en avant. » Rémy Boullé sait de quoi il parle. Médaillé de bronze en paracanoë à Tokyo 2021, cet ancien parachutiste, qui a participé à des opérations au Tchad, en Afghanistan ou au Mali, a perdu ses jambes il y a huit ans.

Pendant l’entraînement, son toit principal ne s’est pas ouvert correctement et après une chute de 500 mètres, l’impact l’a rendu paraplégique. « Je me suis dit : ‘Il faut absolument que tes jambes explosent, mais pas ton bassin' », raconte-t-il dans Phase 2, dimanche 2 octobre. Il y a deux chances. Soit tu vis, soit tu meurs. J’ai eu la chance de survivre. »

Du parachutisme au canoë-kayak, Rémy Boullé est devenu l’un des ambassadeurs du sport français auprès des personnes en situation de handicap, n’hésitant pas, lors du défilé du 14 juillet 2019, à offrir son bracelet à Emmanuel Macron et à le mettre en garde contre la problématique du handicap. Si Rémy Boullé rêve de devenir le premier paraplégique français à sauter seul en parachute, son objectif principal reste sur l’eau. « Ma priorité est d’aller chercher l’or à Paris. C’est mon objectif de vie pour l’instant T pour les deux prochaines années, annonce-t-il. Paris, auquel je pense tous les jours. »

À LIRE  VIDÉO - Mort d'Elizabeth II : le jour où la reine (presque) parachutée à Londres