Voile : en vidéo, ces cinq bateaux de légende au départ de la Route du Rhum 2022

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

Par Cathy Lafon Publié le 03/11/2022 à 16:54 Mis à jour le 03/11/2022 à 17:06

Destination : la Guadeloupe ! Parmi les 138 bateaux qui ont quitté le port de Saint-Malo à l’occasion de la 12e édition de la Route du rhum, ce dimanche 6 novembre 2022, cinq d’entre eux sont depuis longtemps entrés dans la légende de la – navigation

Depuis sa première édition en 1978, cette transat en solitaire sur une distance totale de 3 542 milles (6 562 kilomètres) est devenue mythique.

Tous nos articles sur la Route du Rhum depuis 1978 dans notre moteur de recherche

La Route du Rhum est courue tous les quatre ans, fin octobre début novembre, entre Saint-Malo et la Guadeloupe. Tour d’horizon des voiliers les plus célèbres qui arriveront à Saint-Malo ce dimanche 6 novembre pour la traversée de l’Atlantique.

« Flo », ex » Pierre 1er », le bateau de Florence Arthaud

A 68 ans, le marin Philippe Poupon sera de nouveau au départ de la Route du Rhum ce dimanche avec un bateau mythique qui a gardé les mêmes couleurs dorées, le vieux trimaran de 18 mètres Florence Arthaud, pour une traversée en hommage à un « cher ami » qui a marqué l’histoire de la course. « Flo » remporte la Route du Rhum 1990 disputée par le marin, alors qu’il s’appelle « Groupe Pierre 1er », en 14 jours 10 heures et 10 minutes. Florence Arthaud, disparue dans un accident d’hélicoptère en Argentine en 2015, reste la première et la seule femme à avoir remporté la Route du Rhum toutes catégories, en 1990. Vainqueur du Rhum en 1986, Philippe Poupon tenait alors sa deuxième place, dans la catégorie Rhum Multi. La même année, le marin avait également battu le record de la traversée de l’Atlantique Nord avec « Groupe Pierre 1er ».

À LIRE  Le retour des touristes internationaux : "Le Vietnam nous a beaucoup manqué"

« Acapella » et « Happy », sisterships du bateau de Mike Birch

Réalisé par Charlie Capelle et Laurent Etheimer

« Acapella – La Chaîne de l’Espoir » et « Happy » sont deux bateaux qui ont un point commun : ils sont sisterships du célèbre bateau de Mike Birch, premier vainqueur de la Route du Rhum en 1978. Sisterships? Cela signifie qu’ils ont été conçus selon les mêmes plans que le bateau d’origine, le petit trimaran jaune Olympus, piloté de main de maître par le marin canadien décédé le 26 octobre 2022, venu ravir la victoire à Michel Malinovsky et sur son immensité. Monocoque Kriter V, à quelques encablures de la ligne d’arrivée.

« Pen Duick III – Pour les enfants de Robert Debré », designé par Éric Tabarly

Dessiné par le célèbre Éric Tabarly, décédé en 1998, et construit au chantier Perrière à Lorient, « Pen Duick III » a été lancé en 1967. Cette année-là, le monocoque en aluminium de 17,45 mètres, la plus grande coque en alliage d’aluminium de l’époque en France, remporte la course Sydney-Hobart, seule victoire de franchise de son palmarès. Légende de la voile la plus titrée, « Pen Duick III » a remporté presque toutes les courses du Royal Ocean Racing Club organisées par les Britanniques en 1967, notamment la coupe Morgan, la Channel Race et la célèbre Fastnet Race, en temps réel. En 1978, lors de la première Route du Rhum, il est commandé par Philippe Poupon, entraîné par Tabarly. En 1989, Jean-François Coste participe à la première édition du Vendée Globe à bord du « Cacharel ». En 2022, il participe à sa deuxième Route du Rhum.

Vidéos. La Rochelle : Tabarly, le marin mythique du Grand Pavois

À LIRE  Yara Lapidus chante une ballade sensuelle L'amor c'est la vie avec Chico Cesar

DANS NOS ARCHIVES – Pour honorer les 50 ans du salon nautique du Grand Pavois de La Rochelle, qui se déroulera du 27 septembre au 2 octobre 2022, « Sud Ouest » ouvre ses archives. Aujourd’hui, arrivées du légendaire navigateur Éric Tabarly, notamment à la barre de son célèbre « Pen Duick ».

« Kattan » (ex”Sill et Veolia”), vainqueur en 2006 dans la classe des plus grands monocoques

C’est le doyen des Imocas sur la ligne de départ le 6 novembre 2022. Lancé sous le nom de « Sill 2 », ce voilier monocoque de 60 pieds a été mis à l’eau le 26 avril 2004 à Cherbourg, où il a été construit. Conçu pour le navigateur Roland Jourdain, dit « Bilou », en remplacement de « Sill », premier du nom, avec qui il termine troisième du Vendée Globe en 2000, et remporte la Transat Jacques-Vabre l’année suivante, qui se termine en 2001. et Champion du Monde Imoca 2002, il était encore sponsorisé par la SILL (Société Industrielle Laitière du Léon).Vainqueur de la Route du Rhum dans cette classe en 2006, avec Roland Jourdain à la barre, ce yacht a l’expérience d’une entreprise dans ce domaine. couleurs de « Kattan », une association qui œuvre pour l’insertion de jeunes issus de zones d’éducation prioritaire dans les entreprises, dont il participe à la Route du Rhum 2022.

À savoir

Le record de la Route du Rhum est détenu par Francis Joyon, vainqueur en 2018 de la 11e édition sur « IDEC Sports » dans la classe Ultime, en 7 jours 14 heures, 21 minutes et 47 secondes à une moyenne de 23,95 nœuds lors de son septième participation à l’épreuve Comme le souhaitait son concepteur, Michel Etevenon, la Transat de la Liberté accueillera tous les voiliers à partir de 39 pieds, et comportera quatre classes et deux catégories.