Wallonie : Vous pouvez conduire votre voiture (au moins) jusqu’en 2025

Photo of author

Rédacteurs passionnés de culture, d'actualité et nouvelles de tout genre

En 2019, le gouvernement wallon a décidé d’un calendrier pour retirer les véhicules les plus anciens de sa flotte. A partir du 1er janvier 2023, les véhicules non Euro ou Euro 1 aux normes antipollution (immatriculés avant 1996) ne pourront plus circuler sur les routes wallonnes. Un an plus tard, ce serait au tour de l’Euro 2, puis de l’Euro 3 en 2025 et enfin de l’Euro 4 en 2026. Une mesure visant à améliorer la qualité de l’air. Sauf à la veille de la mise en place des premières restrictions, rien n’est prêt, puisque les décrets d’application de ce décret n’ont jamais été enregistrés, ce qui le rend inapplicable, notamment en raison de critères jugés imprécis ou simplement difficiles (voire impossibles) à contrôler. .

Interrogée dans la matinée du LN24, Céline Tellier, la Ministre de l’Environnement de Wallonie a indiqué qu’elle souhaite recommander au gouvernement régional de reporter l’application de l’arrêté jusqu’au 1er janvier 2025. C’est aux 4.500 familles qu’il incomberait de les enregistrer. à l’interdiction de circulation en cette période de crise. « Il serait impensable de leur demander d’acheter un nouveau véhicule ». Reconnaissant également qu’il existe un « problème de très faible qualité de l’air ». Ces véhicules représentent 0,23 % du marché.

Critères trop vagues

En fait, ce report était principalement dû au fait qu’il n’a pas pu être mis en œuvre dans les temps initiaux. Notamment en raison de leurs critères trop flous qui n’ont pas reçu les réponses et éclaircissements nécessaires jusqu’à aujourd’hui. La plus discutée est sans aucun doute l’atténuation qui permet aux véhicules de continuer à rouler « en parcourant moins de 3 000 km par an ». La Behva, la fédération belge des véhicules historiques, soulève notamment la question du contrôle de ces 3.000 km, rappelant qu’il n’y a pas de contrôle technique dans le cas de certains types de voitures (ex : ancêtres de « type historique » ou plus plus de 50 ans. NDLR), et que les caméras ANPR utilisées pour vérifier le respect de la norme Euro ne savent pas comment enregistrer les kilomètres parcourus. « Est-ce que c’est juste pour le ballon, ou pouvons-nous parcourir plus de kilomètres en dehors du ballon ? Et que dire des traversées d’autoroutes et de touristes étrangers, flamands et bruxellois », demande-t-il également à la fédération. Par ailleurs, « Des concessions individuelles pourront être demandées selon des modalités et des critères à déterminer », précise le site officiel Walloniebassmissions.be. Mais lesquels ? Autant d’éléments qui restent aujourd’hui sans réponse, comme le confirme la réponse à demi-mot du porte-parole de la Wallonie interrogé sur ces questions précises, « dans l’attente d’une décision du Gouvernement wallon à cet égard ».

À LIRE  Quelle matière choisir pour votre blouson moto ?

Alors pour l’instant : conduite facile !

Quelle voiture Faut-il acheter actuellement ?

Les 10 meilleures citadines à acheter en 2021 : Toyota Yaris. Renault Clio. Citroën C3. Dacia Sandero.

Quelle est la voiture la plus fiable en 2022 ? En 2022, selon JD Power, Kia a remporté le prix de la marque automobile la plus fiable ! Avec 145 problèmes sur 100 véhicules, Kia devance les autres marques asiatiques comme Hyundai ou Toyota. L’étude met en avant la Kia Optima parmi les modèles les plus fiables du marché.

Quelle voiture économique acheter en 2022 ? 4- Renault Clio (4,3 L/100 km) 3 – Audi A3 Sportback 30 TDI (4,41 L/100 km) 2 – Peugeot 208 (3,4-5,4 L/100 km) 1 – Fiat 500 (3,4 L/100 km). .10 – Volkswagen Golf 2.0 TDI 115 (4.5-6L/100km)

  • Consommation de carburant à la maison : 6 L/100 km.
  • Consommation mixte : 4,5 L/100 km.
  • Émissions de CO2 : 119 g/km.

Quelle motorisation choisir en 2022 ? L’essence restera donc peut-être l’énergie la plus adaptée à votre consommation en 2022, d’autant plus que les moteurs sans plomb font preuve d’une grande souplesse.

Quelle type de voiture acheter en 2022 ?

En début d’année, et comme à l’accoutumée, le jury automobile européen pour 2022 a eu lieu. Le jury a élu la nouvelle DS 4 comme la plus belle de 2022. Elle était suivie de près par les Peugeot 308, BMW 4 et Citroën C. X.

Quelle est la meilleure voiture à acheter en 2022 ? Constitué de journalistes choisis dans toute l’Europe, ce jury devra départager les sept finalistes de la sélection 2022 : La Peugeot 308, la Skoda Enyaq iV, la Cupra Born, la Hyundai Ioniq 5, la Kia EV6, la Renault Mégane E.-Tech et la Ford Mustang Mach-E.

Quelle voiture ne pourra plus rouler en 2024 ?

A partir du 1er janvier 2023, les véhicules Crit’Air 5 (véhicules diesel produits avant 2001) seront alors interdits. Au 1er janvier 2024, ce sera au tour du Crit’Air 4 (diesel avant 2006) puis du Crit’Air 3 (diesel avant 2011 et essence avant 2006) le 1er janvier 2025.

Quand les voitures Crit Air 2 seront-elles interdites ? A partir du 1er septembre 2023, les véhicules Crit’Air 4 seront interdits de ZFE. En 2024 à la même date, les véhicules Crit’Air 3 seront exclus de la ZFE. Enfin, le 1er septembre 2026, les véhicules Crit’Air 2 seront à leur tour interdits de ZFE.

Quelle voiture sera interdite en 2025 ? Ils sont concernés par la vignette CRIT’air 5, seuls les véhicules diesel et assimilés dont la première immatriculation est intervenue entre le 1er juillet 1997 et le 31 décembre 2000 sont concernés. « D’ici 2025 ces véhicules auront presque 30 ans, le volume devrait être réduit ».

Quelles voitures ne pourront plus circuler en 2023 ? La réponse des autorités s’accélère. Depuis un an, la loi Climat et Résilience (loi n° 2021-1104 du 22 août 2021) a fixé un calendrier très contraignant pour interdire les véhicules Crit’Air 5 du centre-ville à partir de 2023, Crit’Air 4 (2024) et Crit’Air 3 (2025).

À LIRE  Harley-Davidson Johnny Hallyday en vente aux enchères pour un prix record

Quel diesel interdit en 2024 ?

Il devait initialement avoir lieu le 1er juillet 2022, il a d’abord été reporté à début 2023, il a de nouveau été reporté. En 2024, cette interdiction sera étendue à la catégorie Crit’Air 2 (tous diesel, y compris les plus récents, et essence avant 2011).

Quelle voiture ne pourra plus rouler en 2024 ? A partir du 1er septembre 2024, dans le périmètre intérieur des boulevards circulaires. Ile de France : interdiction de Crit’Air 2 (véhicules particuliers et utilitaires). A partir du 1er juillet 2024, dans le périmètre intérieur de l’A86. Lyon : interdiction de Crit’Air 4 (véhicules particuliers).

Quel avenir pour le vieux diesel ? Interdiction totale du diesel en 2035 En juin 2022, le Parlement européen a voté en faveur de l’interdiction des voitures thermiques, y compris le diesel et l’essence, en 2035. Il ne s’agit pas vraiment d’une interdiction totale des voitures thermiques. A partir de 2035, la vente de ces véhicules sera interdite.

Quand les véhicules Crit air 1 Seront-ils interdits à Paris ?

Le 1er juillet 2022, le Conseil du Grand Paris a adopté une délibération reportant d’un an la prochaine phase de la ZFE : celle-ci aura lieu le 1er juillet 2023. Pour pouvoir conduire à Paris, comme dans n’importe quelle ville de la ZFE, Crit ‘La vignette aérienne est obligatoire.

Quand Crit Air 1 sera-t-il interdit à Paris ? Car, si une révolution ne se produit pas, le calendrier aura forcément du mal à respecter la Loi Climat. Celle-ci prévoit qu’à partir du 1er janvier 2025, seuls les véhicules répondant aux normes Euro 5 et 6 (et donc munis d’une vignette Crit’Air 1, 2 ou verte) pourront être autorisés à circuler en ZFE.

Quelle voiture pourra rouler à Paris en 2024 ? En 2024, cette interdiction sera étendue à la catégorie Crit’Air 2 (tous diesel, y compris les plus récents, et essence avant 2011). L’objectif est d’avoir 100 % de véhicules propres d’ici 2030.

Quelle voiture acheter en 2025 ?

Il concerne donc principalement les véhicules CRIT’air 5 à partir du 1er janvier 2025. Caen la mer n’a pas encore établi la suite du planning mais, dans les communes déjà concernées par ZFE, il y a des véhicules CRIT’air 4 et 3 inclus.

Quel diesel a été interdit en 2024 ? La restriction de circulation s’étendra aux véhicules Crit’Air 3 au 1er juillet 2022. Au 1er janvier 2024, ce sera au tour de tous les véhicules Crit’Air 2 (et notamment les derniers diesels). Désormais, il n’y aura plus de véhicules diesel circulant ou stationnant dans Paris et ses 78 communes limitrophes.

Quelle voiture ne pourra plus rouler en 2023 ? A noter : pour les véhicules de la catégorie Crit’Air 3 (moteurs diesel avant 2011, moteurs essence avant 2006), l’interdiction de circuler dans la ZFE-m restreinte de l’A86 est reportée au 1er juillet 2023 en Île-de-France.